Carnets du Business


           

Goldman Sachs fait mieux que prévu




Vendredi 20 Octobre 2017


Dans un contexte financier peu porteur, Goldman Sachs publie des résultats plus importants que prévus avec 2,03 milliards de dollars de bénéfice net pour une baisse de 3% par rapport à l’an dernier.



image libre de droits
image libre de droits

C’est toujours une mauvaise passe mais le bateau ne coule pas. Goldman Sachs vient de présenter les résultats de l’année qui confirme la baisse des bénéfices, mais une baisse moins importante que prévue. « La firme a dégagé un bénéfice net de 2,03 milliards de dollars, en baisse de 3% sur un an, lors du troisième trimestre achevé le 30 septembre, ce qui s'est traduit par un bénéfice par action ajusté, référence en Amérique du Nord, de 5,02 dollars, contre 4,17 dollars attendus en moyenne par les analystes » résumé le site d’informations canadien La Presse.

Les observateurs se sont également trompés sur les estimations du chiffre d’affaires qui a progressé de 1,9% pour atteindre 8,33 milliards de dollars. Les analystes attendaient un chiffre d’affaires de 7,54 milliards d’euros. « L'activité de banque d'investissement a enregistré un bond de 17% de ses revenus à 1,80 milliard de dollars. La palme revient aux banquiers conseillant les entreprises dans des transactions de fusions-acquisitions dont les commissions ont flambé de 38% en un an. La division de prêts et de prises de participations dans les grandes entreprises se porte également bien. Son chiffre d'affaires a bondi de 35% à 1,88 milliard de dollars » explique le site canadien.

Ce sont en fait les activités de courtage qui sont déclin, alors même qu’il s’agit du principal métier du groupe, en raison du contexte économique international. « La division «clients institutionnels» a subi un recul trimestriel de ses revenus de 17% sur un an, à 3,12 milliards de dollars, mais le recul est seulement de 2% comparé au deuxième trimestre. Dans le détail, le courtage des matières premières, devises et autres produits liés aux taux d'intérêt (FICC ou Fixed Income), a accusé un plongeon de 26% de ses recettes en un an à 1,45 milliard de dollars. C'est beaucoup moins que la chute de 40% enregistrée au deuxième trimestre » lit-on plus loin.



Joseph Martin





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche


L'actualité de la RSE







2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : Pub et sexisme : des marques s’engagent à arrêter les clichés Vingt-huit marques s’engagent à lutter contre les cli… https://t.co/rRCH67bDWM
VA Press : Le cinéma d'animation, un joyau charentais Angoulême a tenu la dragée haute aux premiers Emile Awards le 8 décembre… https://t.co/HnLTmhVppd
VA Press : Ibuprofène, des risques pour la fertilité masculine D’après une étude scientifique publiée dans Proceedings of the… https://t.co/8WXNLFJBcj
VA Press : Où en est l'aide à l'insertion professionnelle des personnes handicapées ? L'emploi de travailleurs handicapés à ha… https://t.co/CCm8ss3P0S
VA Press : Oprah Winfrey présidente : faut il être une star pour être élu ? Depuis que la célèbre et toute puissante présentat… https://t.co/Z9g8CpLJIR