< head > < /head >
Carnets du Business


           

Hong Kong, ville la plus chère pour les expatriés




Vendredi 24 Juin 2016


Le palmarès des villes les plus chères pour les expatriés 2016, recèle quelques surprises. Hong Kong détrône Luanda alors que les deux villes sont suivies par Zurich, Singapour et Tokyo. 209 villes ont été comptabilisées pour ce classement qui prend en compte de multiples facteurs.



Pixbay - Image libre de droit
Pixbay - Image libre de droit
Ce n’est donc plus Luanda, la capitale de l’Angola, qui trône au classement des villes les plus chères pour les expatriés. Hong Kong lui ravi la première place en devenant la ville où la vie est la plus onéreuse pour les étrangers. Cette étude, publiée chaque année par le cabinet RH Mercer, positionne après ces deux villes Zurich, Singapour et Tokyo.

« La 22e édition de ce palmarès inclut cette année 209 villes issues de cinq continents et compare les coûts de plus de 200 éléments dans chacune d’entre elles, qu’il s’agisse du logement, des transports, de la nourriture, des vêtements, des articles ménagers ou du divertissement. Les chiffres de l’enquête Mercer sont tirés d’une enquête menée en mars 2016, selon les taux de change en vigueur à cette période » détaille le magazine Challenges.

Des valeurs qui fluctuent

« Cette année, nous avons pu constater que le prix des biens et services est resté relativement stable dans le monde entier. En revanche, ce qui fait nettement la différence c'est l’évolution des taux de change, dans un contexte global où le dollar américain est très fort » explique Aude Besnaïnou, chargée de l’enquête interrogée par le magazine spécialisé.

La ville référence étant New York, les différents coûts sont comparés en dollars, ce qui laisse évidemment une place prédominante aux logiques de devises. A titre d’exemple, Osli et Moscou sont passés de la 21ème et 17ème place à la 59ème et 67ème, principalement pour des raisons de dépréciations monétaires. Pour autant, quelques surprises sont à noter. Dans le top dix on retrouve Genève à la huitième place alors que Paris n’est que 44ème.

« En matière d'inflation des biens et services, de frais de logement et de dépréciation possible de la livre sterling, un Brexit le 23 juin aura certainement un impact crucial sur le coût de la vie pour les expatriés » explique

Une dépréciation qui, si elle est moindre, touche également le Royaume-Uni cette année avec un impact non négligeable sur le coût de la vie local pour les expatriés. Londres descend ainsi de la 12ème à la 17ème place en 2016.

« En matière d'inflation des biens et services, de frais de logement et de dépréciation possible de la livre sterling, un Brexit le 23 juin aura certainement un impact crucial sur le coût de la vie pour les expatriés », confie à Challenges Bruno Rocquemont, responsable chez Mercer, comme pour mieux coller à l’actualité.

Lire en intégralité l’article sur le site du magazine Challenges

Joseph Martin





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche









2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : Retraite décente, un combat majeur pour les femmes En France deux femmes sur trois s’inquiètent de ne pas avoir les… https://t.co/Jw1Ls3r26I
VA Press : Géant du théâtre et voix inoubliable : Jean Piat est mort Mardi 18 septembre Jean Piat est mort à l’âge de 93 ans.… https://t.co/dUccvYmb3C
VA Press : Patrimoine marseillais : la fausse victoire de la ministre de la Culture Par communiqué, la ministre de la Culture… https://t.co/VR3avs967C
VA Press : Non les billets pour Al Pacino ne sont pas trop chers La presse s’est empressée d’aller chercher sur Twitter des me… https://t.co/KhOCz0wssv
VA Press : La drôle de boutique qui ouvre à l’Elysée Des goodies kitch en produits dérivés de l’Elysée ont été révélés à l’occ… https://t.co/vUB253ZggF