Carnets du Business


           

Ikea s’attaque à l’immense marché Indien




Mercredi 9 Mars 2016


Ikea, le géant suédois du mobilier et des équipements de maison, a annoncé la signature avec l’Etat indien d’Haryana avec un investissement prévu de 300 millions de dollars. Avec plus d’un milliard d’habitants et une classe moyenne en croissance perpétuelle, le groupe espère ouvrir plusieurs magasins dès 2017.



Pixabay, creative commons
Pixabay, creative commons
Ikéa vient d’annoncer qu’un accord a été signer avec l’Etat d’Haryana en Inde. Dans cet Etat à proximité de la ville New Delhi, le groupe suédois va investir 300 millions de dollars. « Ce mardi, Ikea a signé un accord de principe avec l'Etat d'Haryana, dans le nord, prévoyant un investissement de 20 milliards de roupies (297 millions de dollars) ainsi que la création de mille emplois directs et 3.000 emplois indirects dans les secteurs notamment de l'assemblage de meubles et des livraisons » précise l’Agence France Presse dans une dépêche largement relayée par la presse.

Cité par un communiqué du groupe, le directeur exécutif du groupe pour l’Inde, Juvencio Maeztu explique que « l'Haryana est un Etat prioritaire pour Ikea en raison d'un contexte favorable aux investissements. » Une annonce qui pourrait en apparence surprendre puisque, continue l’AFP, « L'Haryana a été secoué en février par des émeutes de castes qui ont fait 28 morts. La crise a eu des répercussions à New Delhi où les émeutiers étaient parvenus à fermer les vannes d'un canal apportant aux près de 17 millions d'habitants 60% de son eau potable, avant que l'armée indienne n'en reprenne le contrôle. »
 

Une stratégie globale d’implantation en Inde

Le groupe développe une stratégie globale en Inde, qui dépasse le seul Etat d’Haryana. D’autres accords ont été signés ailleurs, et c’est à Hyderabad, dans le Sud du pays, que le premier magasin devrait ouvrir durant l’été 2017. Avec plus d’un milliard d’habitants et une classe moyenne supérieure en croissance exponentielle ; Ikéa sait que le marché indien est très prometteur.

Pour rappel, c’est en 2013, que les derniers obstacles avaient été levés par les autorités indiennes. A l’époque Ikéa avait notamment accepté de s’approvisionner à 30% en Inde, de ne pas faire de commerce en ligne ni de vendre des produits alimentaires.
 

Sébastien Arnaud





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche









2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : Salmonelle chez de jeunes enfants : extension des mesures de retraits des laits infantiles concernés Le 2 décembre… https://t.co/TCkXfJOAJG
VA Press : Réduire la teneur en sucre, le nouveau défi de la filière alimentaire Dans une nouvelle étude, l'OMS cherche à savo… https://t.co/sfsJI45Klj
VA Press : Corse, la nouvelle collectivité sur le chemin de l’autonomie ou de l’indépendance La liste nationaliste corse « Pè… https://t.co/3dUGc5RTIB
VA Press : Oui à la protection des enfants sur Internet ! Le Chef de l'État a déclaré samedi l'égalité femmes-hommes « grande… https://t.co/BhvVAo7YLt
VA Press : Zoom sur la parentalité étudiante La diffusion des méthodes modernes de contraception et la possibilité d'interromp… https://t.co/MMu6Oi2VMt