Carnets du Business


           

Investissements étrangers : la France dans le top 5 des pays les plus attractifs




Mardi 14 Mai 2019


Le cabinet A.T Kearney a publié son rapport annuel des pays les plus attrayants en termes d’investissements étrangers. Pour la première fois la France est en cinquième position. Classement qui est le fruit d’un effet Macron mais surtout de la dégringolade de la Chine.



Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
Ce n’était jamais arrivé durant les vingt ans de ce palmarès. Pour la première fois, la France entre dans le club très fermés des cinq pays les plus attractifs pour les investissements étrangers selon le classement du cabinet A.T Kearny. « La France gagne les faveurs des investisseurs étrangers. Pour cause, selon A.T. Kearney, la France a progressé dans la hiérarchie des pays les plus attractifs de la planète. L'Hexagone intègre, pour la première fois, cette année, le « Top 5 » du classement du cabinet américain avec une attractivité qui dépasse celle de la Chine. La confiance dans l'économie française, qui "a fortement augmenté depuis l'élection d'Emmanuel Macron en 2017", n'a pas été "affectée par le mouvement des 'gilets jaunes'", note le cabinet de conseil pour expliquer la présence de la France à ce palmarès tout en indiquant que le pays "reste compétitif" parmi les nations développées » résume La Tribune.
 
Mais si la France est montée dans le classement c’est aussi parce que la Chine a dégringolé. Le pays qui a pris la première place en 2002 et en 2012 est désormais en septième position, son pire classement. « Pour la 7e année consécutive, les États-Unis occupent la première place du classement des pays les plus attractifs. Une position liée à "son vaste marché domestique", sa "fiscalité compétitive" et ses "capacités technologiques", souligne A.T. Kearney. Arrivent ensuite l'Allemagne, le Canada et le Royaume Uni qui conserve sa quatrième place malgré la perspective du Brexit  » précise La Tribune.
 
Sans surprise, sur les vingt-cinq nations les plus attirantes pour des capitaux étrangers, vingt-deux sont des pays développés. Signe notamment que la stabilité des institutions et la régulation sont des facteurs déterminants pour les investisseurs. A ce titre, la Chine paye les incertitudes qui entourent le baisse de régime de la croissance.

Joseph Martin




Recherche

Rejoignez-nous
Twitter
Rss
Facebook










2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter