< head > < /head >
Carnets du Business


           

L’Argus distribue bons et mauvais points aux constructeurs




Mercredi 7 Novembre 2018


Le grand spécialiste des voitures d’occasion a recueilli les avis de 10 000 automobilistes sur leurs véhicules pour en sortir des évaluations selon les marques. Qualité, fiabilité et robustesse sont les critères principaux.



Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
Dire quelle marque est la meilleure est impossible. Les critères sont primordiaux pour trancher entre les unes ou les autres. C’est bien pour cette raison que L’Argus dans une étude qui vient d’être publié fait bien la distinction selon que l’on s’intéresse à la qualité, la résistance aux années et la fiabilité. 10 000 automobilistes ont été interrogés par le groupe spécialiste du marché automobile et référence des prix pour le marché d’occasion.
 
Pour ce qui est de la qualité, c’est-à-dire la finition et la noblesse des matériaux utilisés, les constructeurs allemands sont largement en tête. Dans les dix premières places, on trouve quatre Audi, mais aussi Mercedes, Volkswagen et BMW. Pour autant du côté de la fiabilité – comprendre les véhicules qui tombent le moins en panne – les Japonais s’en sortent mieux. La Toyota Prius est la voiture la plus fiable, suivie par deux Honda ( CR-V et Civic).
 
« Côté constructeurs français, Peugeot se distingue dès la sixième place avec sa 2008. Puis encore à dix-septième place avec la 3008, la vingt-deuxième avec la 508 et la vingt-quatrième avec la 208. Bref, tous ses best-sellers. « PSA a fait énormément d’efforts depuis plusieurs années sur la qualité comme sur la fiabilité, observe également Gregory Pelletier ( de L’Argus NDLR). Et même s’il y a encore du travail pour venir concurrencer sérieusement d’autres constructeurs, on peut quand même leur tirer un coup de chapeau. » » rapporte Le Parisien-Aujourd’hui en France. Quant à Renault, la marque a du mal à s’imposer dans le classement de la fiabilité avec le Kadjar à la 26ème place. Le représentant du groupe Argus reproche à la marque des changements de stratégie réguliers qui impactent la qualité.
 
D’un point de vue général, le travail de L’Argus montre surtout que dans le domaine des voitures, le coût ne rime pas forcément avec la qualité. Outre le prix du prestige de certaines marques, la technologie et les gadgets qui rendent plus fragiles une voiture faussent la donne.

Joseph Martin




Recherche

Rejoignez-nous
Twitter
Rss


L'actualité de la RSE



L'actualité économique avec le JDE





2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter