Carnets du Business


           

L'endettement du groupe Altice augmente




Jeudi 1 Octobre 2015


Le groupe Altice, à la tête duquel se trouve Patrick Drahi, a annoncé le lancement d'une augmentation de capital de 1,8 milliard d'euros pour financer l'acquisition du câblo-opérateur américain.



Source : Pixabay, image libre de droits.
Source : Pixabay, image libre de droits.
L'opération qui vise les investisseurs institutionnels, est lancée "immédiatement" et sa livraison est prévue le 5 octobre, précise un communiqué.
 
Un article en ligne du journal Le Point, d’après une dépêche AFP, revient sur les enjeux et les objectifs de cette augmentation de capital.

Une chute de son action

L’article souligne que le « groupe européen Altice, propriété de l'homme d'affaires Patrick Drahi, a annoncé jeudi le lancement d'une augmentation de capital de 10 % équivalant à environ 1,8 milliard d'euros, destinée au financement de l'acquisition du câblo-opérateur américain Cablevision. » Il ajoute que « l'opération fait enfler l'endettement du groupe à 45 milliards d'euros, ce qui inquiète les marchés financiers. L'action Altice a chuté de plus de 17 % sur 5 jours à la Bourse d'Amsterdam. »

L’article du Point précise qu’ « en un an, Altice a mis la main sur Numericable-SFR, Virgin Mobile, Portugal Telecom, Suddenlink, Cablevision, Libération, le groupe L'Express et NextRadioTV (BFM TV, BFM Business et RMC). Altice va désormais se consacrer sur les intégrations de ces sociétés. »

L’article explique également que « l'augmentation de capital, destinée aux investisseurs institutionnels, est lancée "immédiatement" et sa livraison est prévue le 5 octobre, précise un communiqué. » Il ajoute que « le groupe prévoit de placer jusqu'à 70 millions d'actions de classe A et jusqu'à 24,8 millions d'actions de classe B, les titres étant cotés à la Bourse d'Amsterdam, détaille le document. »

Plusieurs dirigeants du groupe « ont déjà fait part de leur intention de souscrire l'équivalent d'au moins 150 millions d'euros. », souligne l’article du Point qui ajoute que « Patrick Drahi avait modifié durant l'été la structure capitalistique d'Altice afin de pouvoir mener ce genre de transactions, sans craindre de perdre le contrôle de son groupe. L'homme d'affaires est régulièrement critiqué pour sa stratégie d'acquisitions financées massivement par le recours à l'endettement. »
 

Joseph Martin





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche


L'actualité de la RSE



L'actualité économique avec le JDE




2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : L’ancien VP Facebook qui interdit le réseau social à ses enfants Chamath Palihapitiya, ancien Vice-président chargé… https://t.co/iG2N2npbc7
VA Press : Salmonelle chez de jeunes enfants : extension des mesures de retraits des laits infantiles concernés Le 2 décembre… https://t.co/TCkXfJOAJG
VA Press : Réduire la teneur en sucre, le nouveau défi de la filière alimentaire Dans une nouvelle étude, l'OMS cherche à savo… https://t.co/sfsJI45Klj
VA Press : Corse, la nouvelle collectivité sur le chemin de l’autonomie ou de l’indépendance La liste nationaliste corse « Pè… https://t.co/3dUGc5RTIB
VA Press : Oui à la protection des enfants sur Internet ! Le Chef de l'État a déclaré samedi l'égalité femmes-hommes « grande… https://t.co/BhvVAo7YLt