< head > < /head >
Carnets du Business


           

L’impôt sur le revenu à la source, une nouvelle charge pour les entreprises




Mardi 16 Juin 2015


La volonté du gouvernement de voir l’impôt sur le revenu récupéré à la source, par les entreprises reçoit un accueil peu favorable des entreprises. Loin de la simplification, il s’agirait de charger les sociétés du recouvrement de l’impôt pour les caisses de l’Etat.



L’impôt sur le revenu à la source, une nouvelle charge pour les entreprises
Le Medef et la CGPME n’ont pas caché leur méfiance quant à la nouvelle proposition de François Hollande. C dernier a en effet annoncé que le prélèvement de l’impôt sur le revenu à la source sera engagé en 2016 pour être complètement appliqué en 2018. Si les détails seront dévoilés mercredi 17 juin, les patrons se sont inquiétés d’une « très mauvaise idée sur le court terme » pour le Medef et du « surcoût significatif » pour la CGPME.

A l’issu du Conseil des ministres le gouvernement en dira plus sur cette mesure voulue par le président. « Ce qui hérisse le poil des dirigeants tient d'abord de la promesse non tenue : où est donc passé le fameux choc de simplification? » soulève L'Express. Le magazine cite le président de l’Association nationale des directeurs de ressources humaines (ANDH), Jean-Paul Charlez qui affirme que « L'entreprise n'a rien à gagner, à devenir collecteur de l'impôt pour le compte de l'Etat. C'est une nouvelle tâche, une nouvelle responsabilité, le tout non rémunéré (…) Les salariés ont l'habitude de regarder leur salaire net et cela ne va pas changer. Résultat, ils vont avoir l'impression d'être moins bien payés qu'ils ne le sont. »

Le recouvrement de l’impôt, un métier à temps plein

Les représentants des sociétés ne comprennent pas que l’Etat leur demande de s’occuper gracieusement du recouvrement de l’impôt. A l’heure où le monde de l’entreprise s’attend au soutien du gouvernement pour relancer l’emploi et la compétitivité, il est en effet étrange qu’une nouvelle charge soit demandée sans compensation.

« A ces considérations s'en ajoutent d'autres, plus inquiétantes. TVA, charges sociales, mutuelles... L'entreprise a l'habitude d'opérer des prélèvements sur la rémunération brute de ses collaborateurs. Mais le recouvrement de l'impôt a ceci de différent qu'il s'insère dans un système fiscal très complexe, le niveau de l'impôt allant croissant avec les revenus et prenant en compte le foyer fiscal du contribuable » commente très justement L'Express.

 Cette nouvelle exigence représentant peu de choses par rapport aux conséquences d’éventuelles erreurs dans les déclarations. Le choc de la simplification est décidément bien paradoxal.

Joseph Martin





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche


L'actualité de la RSE



L'actualité économique avec le JDE




2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : La canicule de 2003, toujours dans les mémoires mais encore égalée A chaque épisode caniculaire, le souvenir de cel… https://t.co/3MrdkxqBRP
VA Press : La Turquie maintient son boycott de l’Eurovision Le patron de la télévision publique turque vient de confirmer que… https://t.co/pRT2QsryLg
VA Press : Construire sa maison : bois et écologie font-ils bon ménage ? Souvent présenté par ses promoteurs comme un matériau… https://t.co/ALL3PUv1EI
VA Press : Article n°1265 Les oppositions ont beau gesticuler, les chiffres sont têtus L’opposition de gauche et l’opposition… https://t.co/jrHLJCu4LA
VA Press : Par force de loi, les portables sont interdits à l’école et au collège Le texte de loi interdisant les portables à… https://t.co/LLcOdv7leP