< head > < /head >
Carnets du Business


           

La Fnac a quelques jours pour se prononcer sur le rachat de Darty




Lundi 26 Octobre 2015


Le groupe britannique Darty mieux implanté en France qu’outre-Manche pourrait il passer sous le giron de son concurrent ? Au regard de la législation britannique les deux groupes ont jusqu’au 28 octobre pour prendre une décision. Le français à jusqu’ici proposé un rachat par échange de titres.



La Fnac a quelques jours pour se prononcer sur le rachat de Darty
Ce pourrait être une révolution dans le domaine de la distribution française de produits de consommation et culturels. Fin septembre, la Fnac s’était positionnée pour le rachat de son concurrent expert en distribution de produits électroménagers. Le groupe britannique, bien que mieux implanté en France, n’a pas encore répondu à l’offre qui prévoit des échanges de titres pour une valorisation de 720 millions d’euros. Les deux groupes doivent cependant se mettre d’accord avant le 28 octobre pour une offre de reprise validée par le conseil d’administration de Darty.
 

Des synergies très rentables

« Jusqu’à dimanche, les deux groupes avaient limité les commentaires. Mais cherchant à convaincre Darty du bien-fondé de sa proposition, la Fnac a toutefois enclenché la pédale d’accélérateur dimanche en mettant en avant les résultats d’une étude menée par un cabinet d’audit, chiffrant à 85 millions d’euros par an les synergies permises par le rapprochement des deux groupes » explique le quotidien Libération.

Les dirigeants de la Fnac arguent que des économies importantes pourraient être obtenues si les deux enseignes négociaient conjointement avec les fournisseurs. Alors que l’annonce a déjà fait grimper les titres des deux groupes, le Français cherche à convaincre son concurrent de la complémentarité des deux enseignes.

L’avis du CA de Darty va être déterminant. Il pourrait accepter et encourager ses actionnaires à valider la décision, reporter la décision de six semaines ou refuser. En cas de refus, La Fnac pourrait décider de demander aux actionnaires du Britannique leur avis directement et donc commencer la collaboration de manière agressive.
 

Sébastien Arnaud





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche





L'actualité économique avec le JDE




2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : Dépression post-partum : le poids de la douleur Une étude fait le lien entre la douleur ressentie après l’accouchem… https://t.co/iK5FckAfPI
VA Press : Mieux manger c’est lutter contre la dépression Une étude de l’Inserm et de chercheurs de l’université de Montpellie… https://t.co/sqWgiisv3J
VA Press : Le Français progresse en chiffre mais pas en proportion 300 millions de personnes parlent français dans le monde, c… https://t.co/6eDrz0AZML
VA Press : Cancer du sein : les astuces pour éviter la prise de poids Le cancer du sein est une épreuve suffisamment compliqué… https://t.co/mwWbgihhIh
VA Press : Une application utilise l’espace pour diminuer le nombre d’accidents de voitures Quatre associés du Sud de la Franc… https://t.co/mww2SKUGR6