Carnets du Business


           

La SNCF va supprimer 9 000 postes d’ici à 2020




Vendredi 27 Février 2015


Selon un rapport remis au Comité central de l’entreprise, des suppressions de postes vont être opérées dans le groupe. D’ici à 2020, le nombre d’employés devrait passer de 149 000 à 140 000. Ce serait la conséquence directe de la réforme ferroviaire votée durant l’été 2014.



9 000 postes pourraient être supprimés à la SNCF d’ici à 2020. C’est un rapport commandé par les syndicats de l’entreprise qui met en avant ces chiffres. Remis au Comité central d’entreprise (CCE), cette enquête visait à mesurer les effets concrets de cette réforme voulue pour redonner plus de compétitivité au groupe.

Le covoiturage, la baisse des prix du pétrole et donc des billets d’avions, les compagnies aériennes low-cost, autant d’arguments qui ont joué en faveur de la fameuse réforme ferroviaire votée durant l’été 2014. Le groupe s’est retrouvé dans l’obligation de réagir face à une situation de moins en moins tenable en termes de rentabilité ce qui explique la décision de remettre en question le fonctionnement actuel du groupe.

Conséquences sur l’emploi

La réforme a été vivement critiquée par les syndicats qui ont tout de suite dénoncé les conséquences sur l’emploi d’un tel revirement. Durant l’automne 2014, toutes les structures de représentation des salarié se sont mises d’accord pour commander une enquête pour avoir une idée plus précise sur le nombre de suppression d’emplois.

Le chiffre de 9 000 n’est donc pas celui de l’entreprise elle-même mais du cabinet mandaté par les syndicats. Du côté du Comité central de l’entreprise, on explique que certains calculs de l’expertise sont réalistes mais qu’il est hâtif de lier ces suppressions de postes à la réforme ferroviaire. Annonçant que mille postes devraient être supprimés en 2015, la direction  veut placer ces suppressions de postes dans une stratégie globale de limitation des coûts. En effet rappelle Le Figaro « entre 2003 et 2013, les effectifs du groupe public ont déjà fondu de 25.000 personnes, à coup de départs en retraite  non remplacés. »

Par ailleurs, la direction se défend en rappelant que les vastes travaux de rénovation des voies  vont occasionner des embauches de l’ordre de 800 par an et que les chiffres des syndicats omettent les travailleurs en sous traitance.
 
 
http://www.lefigaro.fr/societes/2015/02/27/20005-20150227ARTFIG00058-la-sncf-pourrait-supprimer-9000-emplois-d-ici-a-2020.php

Joseph Martin





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche









2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : Mort de Philipp Roth, près de 60 ans au sommet de la littérature anglo-saxonne L’écrivain Philip Roth est mort dans… https://t.co/kTYMK6qdr2
VA Press : Greenpeace, défenseur de l’environnement ou « mercenaire vert » ? https://t.co/1S4KvqipIO
VA Press : Les perspectives de carrières dans la RSE et le DD vues par un chasseur de tête https://t.co/WhAGzhPW6H
VA Press : Piscines municipales : plongée dans un monde de bactéries Une étude scientifique américaine s’est penchée sur la qu… https://t.co/XVMiSE16gL
VA Press : Vieillissement de la population : comment notre société peut s’adapter Le Comité Consultatif National d’éthique (CC… https://t.co/kAcjyiUDl6