< head > < /head >
Carnets du Business


           

La banque centrale américaine inquiète de la situation économique mondiale




Jeudi 11 Février 2016


La banque centrale américaine n’a pas modifié ses taux directeurs inchangés, elle continue toutefois de prévoir un relèvement graduel de ses taux pur les mois à venir.



Source : Pixabay, image libre de droits.
Source : Pixabay, image libre de droits.
Un article en ligne du journal Le Monde explique que « la Réserve fédérale américaine (Fed) a fait part, mercredi 27 janvier, de sa préoccupation à propos des turbulences financières actuelles et du ralentissement de la croissance mondiale. »
 

Un discours plus pessimiste

L’article du Monde souligne qu’« à l’issue d’une réunion de deux jours de son Comité de politique monétaire, la banque centrale a laissé ses taux directeurs inchangés. Malgré un discours un peu plus pessimiste que celui adopté en décembre, lors de la précédente réunion, la Fed continue toutefois de prévoir un relèvement graduel de ses taux au cours des prochains mois. »

Ainsi, comme le précise Le Monde, « après avoir relevé les taux directeurs pour la première fois en neuf ans, il y a six semaines, la Fed a donc légèrement changé de ton. »

Dans un communiqué, la la banque centrale américaine constate que « la croissance économique a ralenti à la fin de l’année », ajoutant que « le Comité surveille étroitement l’économie mondiale et les développements financiers et évalue leurs implications sur le marché du travail et l’inflation. »

En outre, « la Fed semble avoir de plus en plus de difficultés à jauger l’impact sur l’économie américaine de la baisse du pétrole et du ralentissement dans un certain nombre de pays, à commencer par la Chine. »

Ainsi, l’article souligne que « malgré les progrès sur le marché de l’emploi, la bonne tenue de la consommation et la reprise du marché immobilier, l’économie des Etats-Unis est menacée de l’extérieur. Les turbulences sur les marchés financiers pourraient saper la confiance des ménages et des entreprises, tandis que la montée du dollar commence à miner les exportations. »

Sébastien Arnaud





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche


L'actualité de la RSE



L'actualité économique avec le JDE




2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter