Carnets du Business


           

La société ERYTECH change de leadership




Vendredi 9 Janvier 2015


Erytech, la société biopharmaceutique qui développe des traitements innovants autour des maladies des cancers annonce aujourd’hui le départ de Pierre-Olivier Goineau, cofondateur et jusqu'alors directeur des opérations



Pierre-Olivier Goineau, l'un des cofondateurs de l'entreprise, directeur général, puis directeur général délégué et directeur des opérations depuis 2013, quitte la société Ertytech. Il souhaite se « consacrer à d'autres projets », selon un communiqué publié ce jeudi par l'entreprise.
 
La recherche de son successeur a déjà été initiée. Pendant cette phase de transition, Pierre-Olivier Goineau continuera de soutenir le développement de l'entreprise en tant que consultant, notamment pour la poursuite des opérations aux Etats-Unis.
 
Créée à Lyon en 2004, Erytech est une société biopharmaceutique française qui propose de nouvelles perspectives pour les patients atteints de cancers et, en particulier, de leucémies aiguës et de certaines tumeurs solides. Elle conçoit des traitements « affameur de tumeurs » innovants contre les leucémies aiguës et autres cancers pour lesquels les besoins médicaux restent insatisfaits.
Créée à Lyon en 2004, ERYTECH est une société biopharmaceutique française qui ouvre de nouvelles perspectives pour les patients atteints de cancers et, en particulier, de leucémies aiguës et de certaines tumeurs solides.
 

Marché potentiel d'un milliard d'euros

Chaque année environ 50 000 patients sont atteints de LAL ou LAM en Europe et aux Etats-Unis. A ce jour, pour plus de 80% de ces patients, notamment adultes et enfants en rechute, les formes actuelles d’asparaginase ne peuvent être utilisées en raison de leur toxicité. Visant un profil de tolérance amélioré, ERY-ASP ambitionne de traiter tous les patients atteints de leucémies aiguës, même les plus fragiles. Le segment de marché adressé par ERYTECH représente un potentiel en excès d’un milliard d’euros.
 
La Société développe par ailleurs des traitements dans les tumeurs solides et pour certaines indications orphelines hors oncologie. Une étude de Phase II est en cours dans le cancer du pancréas en Europe et d’autres indications de tumeurs solides sont à l’étude pour ERY-ASP.
 

Jean Camier





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche


L'actualité de la RSE







2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : Cancer : la ministre de la Santé promet de mieux rembourser les perruques Alors que c’est une promesse qui n’est pa… https://t.co/nq91jQqhJJ
VA Press : Sommes-nous manipulés par Greenpeace ? https://t.co/sb3EzWqiGS via @wordpressdotcom
VA Press : La rémunération par les pourboires remise en question aux Etats-Unis Les discussions autour du service non compris… https://t.co/byKB26Edj1
VA Press : Les Etats-Unis quittent le Conseil des droits de l’homme de l’ONU L’ambassadrice américaine aux Nations Unies, Nikk… https://t.co/e9ysWRnaQc
VA Press : Les diagnostics de maladie de Lyme augmentent et c'est une bonne nouvelle Les médecins généralistes ont détecté plu… https://t.co/sxlVQles06