Carnets du Business


           

Le RSI est mort, vive le régime social des indépendants




Mardi 5 Septembre 2017


Le gouvernement va annoncer aujourd’hui la suppression du RSI. La promesse de campagne du président Macron devrait donc être tenue. Une évolution qui est attendu par les 2,8 millions d’adhérents même s’il est à prévoir que l’évolution ne se fasse pas du jour au lendemain.



ILD
ILD
La fin du RSI va être annoncée mais elle est loin d’être consommée. Mardi 5 septembre, le gouvernement doit annoncer la disparition du Régime Social des indépendants (RSI), une bonne nouvelle pour les 2,8 millions d’adhérents qui ont été au contact d’une administration désorganisée, pleine d’anomalies et d’erreurs qui ont encore plus fragilisé les travailleurs indépendants, par principe moins stables que les salariés.
 
Le RSI va disparaitre mais la question du régime social des indépendants reste. D’après ce que le gouvernement a annoncé, le RSI va disparaitre progressivement à partir du 1er janvier 2018. L’évolution devrait être entamée dans le cadre de la loi de financement de la Sécurité sociale. Les travailleurs indépendants devraient ainsi rejoindre petit à petit le régime général : « C'est l'Urssaf qui devrait être chargée de gérer le RSI après une période de transition qui s'étalera jusqu'à la fin 2019. Ainsi, le transfert du service dentaire et médical vers le régime général n'interviendra qu'au deuxième trimestre 2018 » explique Le Parisien.
 
Par ailleurs, tout en conservant la même couverture sociale, les indépendants vont payer moins de cotisations. « Le gouvernement devrait confirmer la baisse des cotisations pour les travailleurs indépendants, même s'ils conservent la même couverture sociale. L'objectif est, comme pour les salariés du privé, de compenser la hausse de la CSG de 1,7 %. Ce coup de pouce devrait être d'environ 100 MEUR en année pleine. Les cotisations salariales maladie et famille devraient elles aussi baisser de 2,2 points en janvier, puis de 0,95 point à l'automne 2018. Toutefois, au-dessus de 4 000 € de revenus, il y aura juste une compensation de l'augmentation de la CSG » rappelle le quotidien. Enfin, les autoentrepreneurs seront contents d’apprendre que le plafond du chiffre d’affaires va doubler pour atteindre 66 200 pour les services et 165 600 pour le commerce. De quoi inciter nombre d’entrepreneurs à alléger leur structure pour exercer leur activité.
 

Joseph Martin





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche


L'actualité de la RSE



L'actualité économique avec le JDE




2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : Les sacs plastique indésirables au Rwanda « L'Autorité de Gestion de l'Environnement du Rwanda » (REMA), en partena… https://t.co/0KwLrdgXQp
VA Press : La reconnaissance faciale est-elle raciste et sexiste ? La question est un peu bête mais pas suffisamment pour empê… https://t.co/1YMYaSikzz
VA Press : Les victimes d'attentats : un nouveau lieu d'accueil à Paris Michel Cadot, préfet de la région d'Île-de-France, pré… https://t.co/eP1N15F5qr
VA Press : Les zones littorales "intertropicales", des territoires vulnérables L'Académie des sciences vient de publier un num… https://t.co/oCDLFAO5xo
VA Press : LA SEMANTIQUE DU MANAGEMENT https://t.co/Wad7vrzEev