Carnets du Business


           

Le Rwanda obtient un prêt auprès de la Banque Africaine de Développement




Mardi 5 Décembre 2017


Dans le même temps, 84 millions de dollars serviront à soutenir le programme de développement des entreprises et des compétences, un plan d'appui budgétaire sectoriel triennal conçu pour stimuler la transformation économique et la création d'emplois en augmentant la production nationale.



Source : Pixabay, image libre de droits
Source : Pixabay, image libre de droits
«Ce soutien financier est venu au bon moment, alors que nous venons de terminer la rédaction de la politique « Made in Rwanda » visant à promouvoir la production nationale. Nous ciblons presque toutes les petites et moyennes entreprises qui représentent 98% du secteur industriel », a déclaré le ministre du Commerce et de l'Industrie, Vincent Munyeshyaka.

« Cela soutiendra également la croissance inclusive et la réduction de la pauvreté ainsi que le renforcement de la croissance des PME et de l'efficacité des coopératives », a-t-il ajouté.

Gabriel Negatu a indiqué que le Rwanda figure parmi les six pays africains ayant accès à la fenêtre de la BAD.

Le Ministère des Finances et de la Planification Economique a signé deux accords de financement avec la «Banque Africaine de Développement» (BAD) d'une valeur de 255,14 millions de dollars (environ 215 milliards de FRW) pour soutenir les programmes d'approvisionnement en eau, ainsi que le développement des entreprises.

Dans le cadre de cet accord, 171 millions USD serviront à soutenir le programme d'approvisionnement en eau et d'assainissement durable du Rwanda, tandis que 84 millions USD serviront à promouvoir le programme de développement des compétences et des affaires.

Le ministre des Finances et de la Planification économique, Claver Gatete, a déclaré qu'ils attendaient beaucoup du prêt.

« C'est la première fois que nous avons signé tant d'argent en même temps. Il est crucial que nous investissions dans ces projets parce qu'ils résoudront les défis auxquels nous sommes confrontés », a-t-il déclaré.

Le Ministre Gatete a déclaré que le soutien de 171 millions de dollars est conforme à la vision du pays d'intensifier les investissements dans des infrastructures fiables, abordables et écologiquement viables, ainsi que dans les services d'eau et d'assainissement.
« L'idée est d'améliorer les moyens de subsistance et le développement socio-économique en assurant une fourniture équitable de services d'eau et d'assainissement adéquats, fiables et durables », a-t-il déclaré.

Le programme vise à améliorer l'infrastructure et les services d'approvisionnement en eau, l'infrastructure d'assainissement, ainsi que la capacité institutionnelle de la Société de l'eau et de l'assainissement.

Il couvrira Kigali et les villes secondaires de Rubavu, Rusizi, Nyagatare, Muhanga, Huye, Musanze et Karongi.

« C'est un prêt concessionnel que la BAD a accordé au Rwanda et on estime qu'un million de personnes bénéficieront de services d'approvisionnement en eau améliorés tandis que 475 000 personnes auront accès à de meilleurs services d'assainissement », a déclaré Gabriel Negatu, le directeur général du bureau de la « BAD » pour le développement régional et la prestation des services en Afrique de l'Est.

Le directeur général de WASAC, Aime Muzola, a déclaré que le prêt contribuera à la réhabilitation, la modernisation et l'extension des réseaux d'approvisionnement en eau, ainsi que dans des systèmes d'égouts centralisés.

« Les systèmes d'approvisionnement en eau et de distribution qui sont usés par le temps, seront réhabilités et modernisés à Kigali et dans d'autres zones urbaines. Nous visons entre autres l'expansion de la station de traitement d'eau de "Gihira" II et de la station d'épuration de "Nzove" », a-t-il déclaré. La mise en oeuvre des projets commence en janvier.

Dans le même temps, 84 millions de dollars serviront à soutenir le programme de développement des entreprises et des compétences, un plan d'appui budgétaire sectoriel triennal conçu pour stimuler la transformation économique et la création d'emplois en augmentant la production nationale.

«Ce soutien financier est venu au bon moment, alors que nous venons de terminer la rédaction de la politique « Made in Rwanda » visant à promouvoir la production nationale. Nous ciblons presque toutes les petites et moyennes entreprises qui représentent 98% du secteur industriel », a déclaré le ministre du Commerce et de l'Industrie, Vincent Munyeshyaka.

« Cela soutiendra également la croissance inclusive et la réduction de la pauvreté ainsi que le renforcement de la croissance des PME et de l'efficacité des coopératives », a-t-il ajouté.
 

Joseph Martin





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche









2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : Réduire la teneur en sucre, le nouveau défi de la filière alimentaire Dans une nouvelle étude, l'OMS cherche à savo… https://t.co/sfsJI45Klj
VA Press : Corse, la nouvelle collectivité sur le chemin de l’autonomie ou de l’indépendance La liste nationaliste corse « Pè… https://t.co/3dUGc5RTIB
VA Press : Oui à la protection des enfants sur Internet ! Le Chef de l'État a déclaré samedi l'égalité femmes-hommes « grande… https://t.co/BhvVAo7YLt
VA Press : Zoom sur la parentalité étudiante La diffusion des méthodes modernes de contraception et la possibilité d'interromp… https://t.co/MMu6Oi2VMt
VA Press : Pour leur 25ème anniversaire les SMS entament leur déclin Les SMS existent depuis 1992 et ont explosé au seuil de l… https://t.co/tdxAU8yNRL