< head > < /head >
Carnets du Business


           

« Le Silence des cadres » ou l’importance de clarifier la question des horaires de travail




Jeudi 13 Décembre 2018


Denis Monneuse, sociologue, publie un livre qui se penche sur la question des horaires en entreprises. Il montre ainsi qu’il est important d’aborder clairement le sujet pour éviter le malaise. Les non-dits, notamment quand on souhaite partir plus tôt que prévoit la culture de l’entreprise, enveniment la situation.



Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
Il ne faut pas être le premier à partir. Nombre de cadres sont tiraillés. Entre la nécessité d’être disponible pour sa vie de famille, l’inutilité parfois de rester au bureau quand les tâches du jour ont été remplier et la peur du regard des collègues. « Pourtant, chaque travailleur, qu’il soit salarié, cadre, ou indépendant, doit redoubler d’efficacité s'il veut s'arrêter le plus tôt possible et laisser place à sa famille, ses amis ou à un repos mérité. D'où une question de définition : que signifie aujourd'hui « être productif » ? Le temps de travail est-il encore un indicateur fiable de la quantité et de la qualité du travail fourni ? Débat nourri par le sociologue Denis Monneuse, auteur du livre Le Silence des cadres, enquête sur un malaise (Editions Vuibert), qui décrypte le complexe rapport au temps des travailleurs d'aujourd'hui » rapporte Madame Le Figaro qui a interviewé l’auteur du livre.

La principale idée à retenir est certainement celle de la franchise. « Les patrons n’ont pas forcément conscience (et c’est normal) des contraintes de chaque employé. Beaucoup se montreront compréhensifs si vous leur demandez simplement de moduler vos horaires en fonction de votre vie personnelle. Une absence à une réunion pour cause de sortie d’école sera compensée par une heure de présence supplémentaire le lendemain. Mais au moins, ce sera contractuel et clair pour tout le monde » rapporte le magazine parmi les cinq conseils pour partir plus tôt sans rater des opportunités professionnelles. Le sociologue déconseille par ailleurs de faire des journées sans pause pour gagner du temps. Au contraire, il affirme que pour être efficace il faut justement savoir se reposer à des moments opportuns.

Lire en intégralité l’interview sur le site Madame Le Figaro

Joseph Martin




Recherche

Rejoignez-nous
Twitter
Rss









2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA_Press : Guillaume Alvarez, Steelcase : « Le pouvoir de l’espace de travail, c’est de créer de la confiance et de l’engageme… https://t.co/EbXTHclnJs
Mercredi 16 Janvier - 14:32
VA_Press : Le Général de Villiers, nouveau "chief happiness officer" du management https://t.co/9HviGLQsPr #management #chiefhappiness
Mercredi 16 Janvier - 14:31
VA_Press : Electricité : Le Médiateur de l’énergie améliore son comparateur d’offres vertes https://t.co/xdekN3MRO9 #energieverte #comparateur
Mercredi 16 Janvier - 14:25
VA_Press : Les mesures du gouvernement contre la pollution lumineuse https://t.co/YgHOZDJ1Nn #pollution #extinction
Mercredi 16 Janvier - 14:22
VA_Press : Hausse des prix inattendue pour Netflix https://t.co/oLgu5wuFGc #Netflix #tarifs #economie
Mercredi 16 Janvier - 14:10