Carnets du Business


           

Le coup audacieux d’Airbus avec contrôle sur Bombardier




Mardi 17 Octobre 2017


Airbus fait un bon coup en prenant 50,01% du programme d’avions de ligne du groupe Bombardier. Une alliance qui vise à créer une ligne de production américaine à l’avionneur et lui permettre de batailler contre Boeing.



ILD
ILD
Un partenariat gagnant-gagnant. Airbus et Bombardier présentent de cette manière l’annonce conjointe d’un accord entre les deux constructeurs. L’Européen prend ainsi une participation majoritaire du programme d’avions de ligne CSéries du Canadien. « L'accord, qui ne devrait entraîner aucun coût pour Airbus, permettra selon Bombardier de renforcer les ventes et de placer le groupe en position stratégique dans la dispute commerciale potentiellement onéreuse en cours avec l'avionneur américain Boeing. Une fois la transaction conclue, Airbus disposera d'une participation de 50,01% dans le programme CSeries Aircraft Limited Partnership (CSALP). Le président exécutif d'Airbus, Tom Enders, précise que l'avionneur européen a proposé d'assembler certains des avions monocouloirs CSeries dans son usine de l'Alabama, pour les commandes de compagnies américaines » rapporte le magazine Challenges.
 
Chaque groupe a souligné les intérêts de son partenaire dans le deal. Ainsi Airbus a cherché à montrer que des emplois seraient créés aux Etats-Unis avec le développement de CSeries. De son côté, Alain Bellemare de Bombardier, a expliqué que grâce à cette collaboration des avions jusqu’à 130 sièges pourront éviter les droits de douane étatsuniens de 300% décidés par les autorités américaines.

L’annonce a déplu au rival Boeing qui a estimé qu’il s’agissait d’un accord contestable d’union de deux concurrents subventionnés pour contourner la décision des autorités sur les droits douaniers. Décision qui avait été un coup dur pour Bombardier avec plus de 4 000 postes menacés en Irlande à Belfast sur le site de production. « Le premier fonds de pensions du Québec, qui détient 30% de la filiale ferroviaire de Bombardier, a salué une décision qui "renforce le groupe, améliore ses perspectives de croissance et rend la société plus robuste à long terme, ce qui est important pour les actionnaires". La compagnie américaine Delta Air Lines s'est dite impatiente d'incorporer des avions Bombardier CSeries à sa flotte » ajoute le magazine spécialisé.

Joseph Martin





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche


L'actualité de la RSE



L'actualité économique avec le JDE




2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : Cancer : la ministre de la Santé promet de mieux rembourser les perruques Alors que c’est une promesse qui n’est pa… https://t.co/nq91jQqhJJ
VA Press : Sommes-nous manipulés par Greenpeace ? https://t.co/sb3EzWqiGS via @wordpressdotcom
VA Press : La rémunération par les pourboires remise en question aux Etats-Unis Les discussions autour du service non compris… https://t.co/byKB26Edj1
VA Press : Les Etats-Unis quittent le Conseil des droits de l’homme de l’ONU L’ambassadrice américaine aux Nations Unies, Nikk… https://t.co/e9ysWRnaQc
VA Press : Les diagnostics de maladie de Lyme augmentent et c'est une bonne nouvelle Les médecins généralistes ont détecté plu… https://t.co/sxlVQles06