< head > < /head >
Carnets du Business


           

Le créateur des boulangeries Paul crée le malaise en soutenant François Fillon




Jeudi 30 Mars 2017


Francis Holder, le fondateur des boulangeries Paul a dit soutenir François Fillon, candidat aux élections présidentielles, comme "ambassadeur" de ses employés.



Source : Pixabay, image libre de droits.
Source : Pixabay, image libre de droits.
« La vidéo a été postée samedi 8 avril, sur un compte Twitter de soutien à François Fillon. Une séquence d'une minute trente, manifestement tournée sur une terrasse parisienne, où Francis Holder annonce soutenir le candidat de la droite à l'élection présidentielle et qui provoque la polémique », explique un article en ligne du journal Le Point.

Francis Holder, le « créateur des boulangeries Paul » et le propriétaire de Ladurée - explique face caméra « être ici en tant qu'ambassadeur des 14 000 personnes que forme l'entreprise, dont la moitié en France et la moitié à l'étranger ».
 

Le terme d’ « ambassadeur » dérange

L'article du Point souligne que « l’homme d'affaires développe ensuite ses arguments en faveur du « programme de monsieur Fillon » : « Quand monsieur Fillon nous parle de la libération du travail, c'est la demande que fait l'ensemble du personnel de pouvoir libérer le travail. (...) Simplifier le Code du travail, c'est évident. Je me fais moi, ici, l'ambassadeur du personnel. »

Francis Holder met également en avant « le développement de l'apprentissage », le « travail indépendant », avant de préciser : « C'est pour ça que j'ai décidé de voter pour monsieur Fillon. »

Or, c’est l'utilisation même du terme d'« ambassadeur » qui n'a pas manqué de faire réagir, comme l’explique l’article du Point : « Interrogé par Europe 1, Henri Fakih, délégué CFDT dans l'entreprise, se dit « un peu surpris qu'il parle à (leur) place ». « Chacun est encore libre en France d'avoir ses opinions libres. Vous savez, nous, chez Paul, on a une grande majorité de personnes issues de l'étranger et je ne pense pas que M. Fillon fasse partie de leur cœur. » Le syndicaliste regrette d'être « un peu manipulé ». « C'est peut-être pour faire un peu de publicité mais je ne pense pas que ce soit une publicité qui nous fasse du bien. » »
 

Joseph Martin





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche









2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : La canicule de 2003, toujours dans les mémoires mais encore égalée A chaque épisode caniculaire, le souvenir de cel… https://t.co/3MrdkxqBRP
VA Press : La Turquie maintient son boycott de l’Eurovision Le patron de la télévision publique turque vient de confirmer que… https://t.co/pRT2QsryLg
VA Press : Construire sa maison : bois et écologie font-ils bon ménage ? Souvent présenté par ses promoteurs comme un matériau… https://t.co/ALL3PUv1EI
VA Press : Article n°1265 Les oppositions ont beau gesticuler, les chiffres sont têtus L’opposition de gauche et l’opposition… https://t.co/jrHLJCu4LA
VA Press : Par force de loi, les portables sont interdits à l’école et au collège Le texte de loi interdisant les portables à… https://t.co/LLcOdv7leP