< head > < /head >
Carnets du Business


           

Le marketing faussement provoc’ de Nike s’avère payant




Mercredi 26 Septembre 2018


En choisissant la figure controversée du footballeur Colin Kaepernick comme égérie, Nike avait fait couler de l’encre. Les appels au boycott de certains ont finalement fait bondir le chiffre d’affaires de 10%. Un coup marketing très réussi pour la marque qui parvient à peu de frais à se forger une image antisystème.



Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
D’un point de vue marketing c’est un coup de maitre. Nike, le premier équipementier au monde, parvient à renvoyer l’image d’une marque antisystème. En faisant semblant de prendre un risque, le chiffre d’affaires a bondi de 10% après avoir choisi Colin Kaepernick comme visage pour sa campagne de publicité. Ce joueur de football américain a fait parler de lui aux Etats-Unis en mettant un genou à terre pendant l’hymne national pour dénoncer les violences policières racistes. Un geste symbolique qui avait beaucoup déplu à une catégorie de personnes qui avaient dénoncé un acte anti-américain – crime parmi les crimes pour la frange la plus patriote du pays.

Quand Nike a lancé la campagne, des personnalités et citoyens américains connectés avaient dénoncé ce choix et avaient appelé au boycott. Quelques vidéos ou photos de personnes brulant des chaussures ou des produits de la marque à virgule avaient été mises en avant par les médias. De quoi faire parler encore plus. « Nike a annoncé un bond de 10% de son chiffre d'affaires, tandis que son bénéfice net a cru de 15% au premier trimestre de son exercice. "Nous savons que (cette campagne) a parlé fortement aux consommateurs, bien entendu ici en Amérique du Nord mais aussi dans le monde entier", a assuré Mark Parker, le PDG, lors d'une conférence téléphonique de présentation des résultats trimestriels. Il a ajouté que l'entreprise avait vu une hausse de la fréquentation de son site et des interactions sur les réseaux sociaux depuis le lancement de cette campagne » rapporte France TV Info .

C’est une réussite sur toute la ligne pour la marque qui aurait réussi à améliorer son image auprès des jeunes et des catégories de personnes qui ont des moyens et sont fascinés par la culture de rue ou underground.

Joseph Martin





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche


L'actualité de la RSE



L'actualité économique avec le JDE




2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : Dépression post-partum : le poids de la douleur Une étude fait le lien entre la douleur ressentie après l’accouchem… https://t.co/iK5FckAfPI
VA Press : Mieux manger c’est lutter contre la dépression Une étude de l’Inserm et de chercheurs de l’université de Montpellie… https://t.co/sqWgiisv3J
VA Press : Le Français progresse en chiffre mais pas en proportion 300 millions de personnes parlent français dans le monde, c… https://t.co/6eDrz0AZML
VA Press : Cancer du sein : les astuces pour éviter la prise de poids Le cancer du sein est une épreuve suffisamment compliqué… https://t.co/mwWbgihhIh
VA Press : Une application utilise l’espace pour diminuer le nombre d’accidents de voitures Quatre associés du Sud de la Franc… https://t.co/mww2SKUGR6