Carnets du Business


           

Le secteur militaro-industriel, moteur technologique




Lundi 18 Juin 2012


L’industrie de l’armement et des technologies militaires est un des moteurs traditionnels de l’innovation technologique. Au lendemain du salon Eurosatory qui s’est déroulé du 11 au 15 juin 2012 à Paris, des entreprises françaises et entreprises ont défendu leur statut et leurs innovations sur ce marché particulier.



Le secteur militaro-industriel, moteur technologique
La France fait partie du cercle étroit des pays producteurs d’armement. À ce titre, le salon Eurosatory dédiée à cette industrie a été l’occasion d’exhiber des technologies de pointe qui structureront les conflits de demain, mais aussi les marchés technologiques porteurs et le levier de croissance pour l’économie nationale.
 
Problématiques humaines, logistiques, sécuritaires, technologiques : à bien des égards l’armée et le monde militaire constituent un terrain extrême et grandeur nature où ont été historiquement expérimentées les technologies parmi les plus sophistiquées novatrices de leur temps.
 
Au salon de l’armement Eurosatory 2012, les industriels du secteur ont montré que la crise n’avait pas empêché la poursuite de projet de recherche et développement d’envergure. Au côté des technologies connues, comme le GPS, dont les capacités et la précision ne cessent de croître, d’autres réalisations scientifiques sont progressivement dévoilées et viennent étendre le champ des possibles sur les théâtres d’opérations.
 
L’industrie de l’armement est depuis une dizaine particulièrement engagée dans le développement technologies intelligentes : robots, drones, mais aussi munitions et textiles hautement techniques atteignent aujourd’hui degré de maturation qui laisse entrevoir des possibilités d’application dans le secteur civil des plus intéressantes. On pense à cet égard aux uniformes capables de détecter une blessure et de contenir une hémorragie en maintenant automatiquement une plaie sous pression.
 
Mais cette tendance ne doit pas occulter la volonté des industriels et des militaires de replacer l'humain au centre de la conduite de la guerre. Les limites de la guerre technologique ont été démontrées par les performances américaines médiocres en situation de guérilla durant la première décennie des années 2000 et les technologies agiles, facilitant la prise de décision sont aujourd'hui au centre de toute les attentions.
 
En matière logistique par ailleurs, les progrès de l’automatisation permettent l’acheminement des ressources au plus vite et au plus près du combattant. La réduction de l’empreinte logistique apparaît ainsi comme un facteur clé de la performance des chaînes d’approvisionnement. Ses principes telles l’infovalorisation des opérations et une gestion globale de la fonction logistique rendue possible par la maîtrise de l’information sont bien évidemment partiellement ou totalement applicables à l’entreprise et porteurs d’une plus value opérationnelle évidente.
 
Tant aux niveaux technologiques qu’opérationnels, le secteur militaire et l’industrie de l’armement continuent d’être des espaces privilégiés d’innovation. Des évènements tels que le salon Eurosatory constituent ainsi des vitrines qui laissent entrevoir ce que les technologies de demain et leur usage modifieront dans le secteur civil. Le coût de ces technologies baissant mécaniquement à l’issue de leur développement, il y ainsi fort à parier qu’elles feront partie des produits qui ouvriront les marchés de de l’avenir, mais aussi des méthodes de gestion qui rythmeront la vie des entreprises du futur.

La rédaction





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche





L'actualité économique avec le JDE




2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : Arabie Saoudite : le sport comme levier d’émancipation pour les femmes Alors qu’elles sont sur le point d’obtenir l… https://t.co/TKJ7UMkymY
VA Press : Les journalistes de l’affaire Weinstein récompensés par le Pulitzer Les journalistes du New York Times et New Yorke… https://t.co/3YJx38HuB0
VA Press : Nathalie Baye au secours des grands singes menacés Plusieurs personnalités dont Nathalie Baye ont décidé d’utiliser… https://t.co/rXrPeKijs9
VA Press : Se coucher tard, c’est avoir plus de chance de mourir D’après une étude britannique effectuée en analysant un demi-… https://t.co/EzyUBr4to0
VA Press : « Les aliments qui empoisonnent » : l’alerte de 60 millions de consommateurs La revue 60 millions de consommateurs… https://t.co/CRvLK7tV1j