Carnets du Business


           

Le taux de majoration minimum des heures supplémentaires maintenu




Mardi 19 Janvier 2016


Le gouvernement a annoncé maintenir le taux de majoration minimum des heures supplémentaires.



Source : Pixabay, image libre de droits.
Source : Pixabay, image libre de droits.
En effet, un article en ligne du journal Le Point, d’après une dépêche AFP, explique que « lors de ses voeux, François Hollande avait annoncé que les accords d'entreprises pourraient ‘fixer les modalités d'organisation du temps de travail’. »
 
L’article souligne que « la ministre du Travail Myriam El Khomri a annoncé que le gouvernement maintiendrait le taux de majoration minimum des heures supplémentaires, fixé à 10 %, au lendemain de l'annonce présidentielle que les entreprises pourraient fixer elles-mêmes ce taux par accord. »
 
François Hollande a annoncé « que les accords d'entreprises pourraient ‘fixer les modalités d'organisation du temps de travail’, notamment ‘le taux de majoration ou le nombre d'heures supplémentaires’ ».
 

« Pas en deçà des 10% »

Cependant, « le président n'a pas précisé si le taux de majoration minimum de 10 % serait maintenu. ‘On n'ira pas en deçà des 10 %’, a déclaré Mme El Khomri, interrogée par LCP à l'Assemblée nationale, après une séance de questions au gouvernement où il a beaucoup été question du plan d'urgence contre le chômage détaillé lundi. » Mme El Khomri a indiqué : « Le principe est clair, la durée légale du travail est de 35 heures et toute heure au-delà sera majorée, comme c'est le cas aujourd'hui. »
En outre, « la loi prévoit actuellement une majoration de 25 % des heures supplémentaires. Ce taux peut toutefois être abaissé jusqu'à 10 % par accord de branche. »
Mais, la ministre a ajouté : « bien souvent, les branches professionnelles verrouillent et donc interdisent aux accords d'entreprises de pouvoir mettre un taux de majoration à 10 %, et donc l'enjeu, c'est que nous puissions (...) laisser la plus grande marge, l'objet à la négociation d'entreprise, et donc sans aller en deçà du seuil plancher de 10 %. »
Lundi, « la ministre avait déjà souhaité que le plancher de 10 % soit maintenu, mais avait aussi ajouté : ‘Tout est sur la table’. »

Lire l'intégralité de l'article du Point ici.

Joseph Martin





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche


L'actualité de la RSE



L'actualité économique avec le JDE




2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : Alimentation : Zoom sur le plaisir alimentaire des enfants Les chercheurs de l'Inra ont montré que les enfants asso… https://t.co/Z7BWi9iRr1
VA Press : L’ancien VP Facebook qui interdit le réseau social à ses enfants Chamath Palihapitiya, ancien Vice-président chargé… https://t.co/iG2N2npbc7
VA Press : Salmonelle chez de jeunes enfants : extension des mesures de retraits des laits infantiles concernés Le 2 décembre… https://t.co/TCkXfJOAJG
VA Press : Réduire la teneur en sucre, le nouveau défi de la filière alimentaire Dans une nouvelle étude, l'OMS cherche à savo… https://t.co/sfsJI45Klj
VA Press : Corse, la nouvelle collectivité sur le chemin de l’autonomie ou de l’indépendance La liste nationaliste corse « Pè… https://t.co/3dUGc5RTIB