< head > < /head >
Carnets du Business


           

Lehman Brothers : l’anniversaire d’une faillite qui a secoué le monde




Mardi 4 Septembre 2018


En septembre 2008, la faillite de la banque de new-yorkaise Lehman Brothers lançait un vilain électrochoc pour le monde entier. La crise économique la plus importante depuis près de 80 ans venait de débuter.



Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
Pas certain que ceux qui étaient employés par la banque seront content qu’on leur souhaite. C’est pourtant le dixième anniversaire de la faillite de Lehman Brothers. Un événement qui fera date dans l’histoire des années 2000. Chute du premier domino pour la crise financière la plus importante depuis les années 1930. « Le lundi 15 septembre 2008, à 01H45, Lehman Brothers dépose le bilan, prenant le monde par surprise après un week-end d’ultimes tractations au sommet. Faute d’avoir trouvé des repreneurs pour le géant bancaire aux abois, plombé par les crédits immobiliers à risque (subprimes), les autorités américaines ont en effet lâché l’institution plus que centenaire. La banque laisse une ardoise de 691 milliards de dollars et 25.000 employés sur le carreau. C’est la plus grosse faillite de l’histoire américaine. A Wall Street, le Dow Jones plonge de 500 points, sa plus forte chute depuis les attaques des tours jumelles en 2001. Cartons sous les bras, les traders sidérés quittent le jour même le siège de la banque, sous les objectifs des paparazzis. « On n’a rien vu venir ! », assurera un employé du groupe à Londres » résume le quotidien 20 Minutes.
 
Rétrospectivement, comme souvent, on se demande comment de telles erreurs ont pu être commises. Les commentateurs n’ont eu de cesse pendant dix ans de dire que c’était prévisible, voire inévitable étant donné les comportements inconscients des banques concernant les fameux subprimes. « De 2005 à 2007, au cœur de la bulle immobilière où l’on place et titrise à tour de bras des crédits immobiliers faits à des acheteurs insolvables, Lehman Brothers, qui a racheté plusieurs prêteurs immobiliers, affiche des profits records. Mais dès le milieu de 2007, la banque commence à cumuler les pertes, le coup de grâce étant porté neuf mois plus tard, le 16 mars 2008, par la quasi-faillite d’une autre banque d’investissements, Bear Stearns » continue le journal.

Joseph Martin





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche


L'actualité de la RSE



L'actualité économique avec le JDE




2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : La drôle de boutique qui ouvre à l’Elysée Des goodies kitch en produits dérivés de l’Elysée ont été révélés à l’occ… https://t.co/vUB253ZggF
VA Press : « Mademoiselle de Joncquières », les femmes n'ont pas attendu MeToo pour exister Le réalisateur Emmanuel Mouret s’e… https://t.co/Ffr2SSmH99
VA Press : Démission d’une ministre espagnole pour diplôme falsifié Une deuxième démission dans un contexte de scandale touche… https://t.co/u7n0Tk1u5W
VA Press : Des TGV low-cost à la Gare de Lyon avant 2019 La Sncf confirme son changement de stratégie concernant les TGV low-c… https://t.co/rK6gpk8MMR
VA Press : D’inquiétants taux d’alcoolisation fœtale enregistrés à la Réunion et en Auvergne Une étude de l’Agence nationale d… https://t.co/pDOILVP56Q