Carnets du Business


           

Les Google Glass sont désormais accessibles à tous aux Etats Unis




Mercredi 14 Mai 2014


Google a levé le 14 mai 2014 la limitation des ventes de ses lunettes connectées aux États-Unis. Chaque individu peut désormais se les procurer, du moment qu’il est américain. Le prix reste quant à lui fixé à 1 500 dollars.



(Flickr)
(Flickr)
Jusqu’à présent, la firme de Mountain View contrôlait le nombre d’acquéreurs de ses lunettes connectées, les Google Glass. La priorité était accordée aux développeurs d’applications, l’objectif étant de créer un écosystème autour de cette invention connectée. Google a franchi une nouvelle étape le 14 mai 2014, en généralisant aux Etats-Unis la vente des Google Glass. En effet, l’édition Glass Explorer des lunettes est désormais disponible pour n’importe quel consommateur prêt à débourser 1 500 dollars et ce, sans limite de temps.

A noter que malgré cette ouverture, il s’agit encore d’une version bêta des lunettes connectées. Le grand lancement n’est donc pas pour tout de suite ; le matériel et le logiciel vont continuer à s’améliorer avant leur version finale. « Nous sommes encore dans le programme Explorer et nous continuons d’améliorer notre matériel et logiciel », rappelle la firme sur sa page Google+ dediée.

A terme, l’objectif de l’entreprise est de faire des Google Glass un produit de masse. Elle devrait lors de cette étape réduire le prix des lunettes, dont le coût des divers composants a été évalué par un cabinet d’analyse à 80 dollars. Un chiffre qui a été revu à la hausse par une deuxième analyse menée par IHS. Le coût des matériaux est ainsi estimé à 132,47 dollars, auxquels s’ajoutent 20 dollars pour les coûts d’assemblage.

De même, le géant américain cherche par ce biais à accélérer la création d’une communauté Glass, alors que le dispositif fait toujours l'objet de critiques dans le pays. En effet, l'entreprise multiplie depuis le début de l'année des actions visant à montrer son invention sous un jour positif, et non comme une menace pour la vie privée de ses acquéreurs.

Roxanne Alvis





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche









2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : Oui, rappelons-le, le Paracétamol peut être dangereux pour la santé Le triste fait-divers de Naomi Musenga qui est… https://t.co/ipufb8Mrlq
VA Press : Construire sa maison : bois et écologie font-ils bon ménage ? Souvent présenté par ses promoteurs comme un matériau… https://t.co/I4qIoo1swL
VA Press : 522 noyades recensées en France depuis le 1er juin Santé publique France publie son premier rapport de l’année sur… https://t.co/YH70CzNkCK
VA Press : Sommet de l’OTAN, la tornade Trump est attendue avec crainte Le sommet de l’OTAN qui débute aujourd’hui à Bruxelles… https://t.co/euq8dzvkan
VA Press : Les perspectives de carrières dans la RSE et le DD vues par un chasseur de tête https://t.co/WhAGzhPW6H