Carnets du Business


           

Les conseils du FMI pour les pays avec système bancaire islamique




Jeudi 23 Février 2017


Le développement exponentiel de la finance islamique a motivé le Fonds monétaire international (FMI) à proposer une expertise et des conseils à son sujet. Une série de propositions ont ainsi été publiées pour accompagner ce secteur florissant.



ILD
ILD
Le développement de la finance islamique a prouvé ces dernières décennies qu’elle n’avait rien d’anecdotique ou conjoncturelle. La tendance se confirme dans un nombre croissant de pays et le secteur a pris une ampleur très importante dans le système économique mondial ce qui, explique le FMI, « contribue à l'expansion des circuits financiers et à l'inclusion financière dans bon nombre de pays, mais pose aussi des problèmes aux autorités de contrôle et aux banques centrales. »

« Si la banque islamique représente une petite partie des actifs financiers mondiaux, elle est présente dans plus de 60 pays et est devenue importante pour le système dans 14 territoires. La banque islamique implique des opérations, des structures de bilan et des risques qui diffèrent de ceux de la banque conventionnelle » continue le Fonds monétaire international dans un communiqué.

Preuve de l’importance de la finance islamique, le Conseil d’administration de l’organisation internationale a publié deux documents dédiés à ce sujet. Le texte explique en effet qu’il « est nécessaire de mettre en place un environnement qui favorise la stabilité financière et le développement sain de la banque islamique, y compris sur le plan du cadre juridique, du dispositif prudentiel, du filet de sécurité financière, de la lutte contre le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme, ainsi que de la gestion des liquidités. »

Des conseils techniques, partie de la mission dont s’est dotée le FMI, sont donc proposés pour que les Etats concernés puissent avoir des clés de compréhensions et d’action. « Les administrateurs soulignent qu'il importe de mettre en place des régimes de résolution robustes qui sont propres aux banques islamiques, ainsi que d'autres filets de sécurité financière pour les pays où opèrent des banques islamiques. Notant la lenteur des progrès accomplis dans ces domaines, les administrateurs soulignent qu'il importe de continuer de collaborer avec les organismes internationaux compétents en ce qui concerne la conception de régimes juridiques et d'arrangements institutionnels pour une résolution efficace des banques islamiques, des systèmes de garantie des dépôts et de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme, ainsi que l'adaptation du dispositif conventionnel du prêteur en dernier ressort à la banque islamique » avance le texte, prenant ainsi en considération les questions et problèmes récurrents.

Joseph Martin





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche









2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : Oui, rappelons-le, le Paracétamol peut être dangereux pour la santé Le triste fait-divers de Naomi Musenga qui est… https://t.co/ipufb8Mrlq
VA Press : Construire sa maison : bois et écologie font-ils bon ménage ? Souvent présenté par ses promoteurs comme un matériau… https://t.co/I4qIoo1swL
VA Press : 522 noyades recensées en France depuis le 1er juin Santé publique France publie son premier rapport de l’année sur… https://t.co/YH70CzNkCK
VA Press : Sommet de l’OTAN, la tornade Trump est attendue avec crainte Le sommet de l’OTAN qui débute aujourd’hui à Bruxelles… https://t.co/euq8dzvkan
VA Press : Les perspectives de carrières dans la RSE et le DD vues par un chasseur de tête https://t.co/WhAGzhPW6H