Carnets du Business


           

Les droits des Beatles rachetés par Sony




Mercredi 16 Mars 2016


Le groupe Sony a annoncé avoir racheté à 100 % les droits de Lady Gaga et des Beatles, investissant ainsi davantage dans la musique.



Source : Pixabay, image libre de droits.
Source : Pixabay, image libre de droits.
Un article en ligne du journal Le Point, d'après une dépêche AFP explique que mardi, "le géant japonais de l'électronique a annoncé qu'il allait acheter à l'organisme de gestion du patrimoine de Michael Jackson les 50 % de parts que ce dernier détient dans leur filiale musicale Sony/ATV Music Publishing."

De plus, "sur la base d'un accord conclu lundi, le montant de la transaction sera de 750 millions de dollars (675 millions d'euros) et Sony deviendra ainsi le propriétaire à 100 % de cette société qui s'occupe de la collecte des droits et de la distribution des revenus afférents pour le compte de nombreux artistes (dont les Beatles, Lady Gaga, Marvin Gaye ou Bob Dylan). Sony/ATV Music Publishing est présentée comme la plus grosse entité de ce type dans le secteur."
 
L'article précise que le "contrat initialement établi entre les parties prenantes comprenait une clause spéciale qui a conduit à partir de septembre 2015 à réétudier la composition du tour de table. L'option de la vente de sa participation par Sony était aussi une possibilité, mais c'est l'inverse qui a été préféré. Jackson avait acheté ATV Music Publishing en 1985 pour 41,5 millions de dollars, et dix ans plus tard est né Sony/ATV Music Publishing."

 

La musique, un domaine où investir davantage

L'article du Point ajoute que "le patron de Sony, Kazuo Hirai, avait indiqué il y a plusieurs mois que la musique faisait partie des domaines dans lesquels le groupe souhaitait investir davantage."

Par ailleurs, "les revenus de cette firme ne sont pas rendus publics par Sony, mais cette filiale offrirait de confortables marges d'exploitation, selon la presse japonaise. Les recettes tirées des supports traditionnels (ventes de CD ou achats en ligne) ne laissent pas espérer beaucoup de progression, mais les services de musique en flux pour une somme mensuelle forfaitaire doivent en théorie permettre d'assurer des rentrées régulières stables, selon la même source."

Le patron de Sony a affirmé dans un communiqué : "Le divertissement est depuis longtemps une partie essentielle de Sony et un facteur clé de sa croissance future", avant d'ajouter : "Cet accord démontre que cet engagement est maintenu et que le divertissement va contribuer au succès de Sony pour les années à venir."

"Les parties prévoient de signer un accord définitif le 31 mars. Sony estime que cette transaction n'aura pas d'impact significatif sur ses résultats consolidés de l'exercice se terminant à la fin du mois et est en train d'évaluer la portée sur l'année suivante. Cette transaction exclut les enregistrements originaux de Michael Jackson, disparu en 2009, ainsi que Mijac Musique, la maison d'édition qui possède toutes les chansons écrites par l'artiste éclectique ainsi que des chansons par certains de ses auteurs-compositeurs et artistes préférés." Lire l'article du Point en intégralité ici.

Sébastien Arnaud





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche









2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : Hanouna & Co : l’heure de toucher à son poste pour l’éteindre est venue Télé Star a publié le classement des ci… https://t.co/S5DnDdHipa
VA Press : Une équipe lilloise sur la piste d'un nouveau traitement sur l'obésité Une équipe de recherche associée à l'univers… https://t.co/Tr9W2JEpng
VA Press : Le bien-être des citoyens dépend il de l'intégration interculturelle ? Une étude révèle que les le bien-être et la… https://t.co/wMvIND9ePm
VA Press : Le prix Lucas Dolega remis au photojournaliste Narciso Contreras La Ville de Paris a remis le Prix Lucas Dolega au… https://t.co/5bXqdh8tMg
VA Press : Pub et sexisme : des marques s’engagent à arrêter les clichés Vingt-huit marques s’engagent à lutter contre les cli… https://t.co/rRCH67bDWM