Carnets du Business


           

Les incertitudes demeurent sur l’inventeur du Bitcoin




Mardi 3 Mai 2016


Alors qu’un entrepreneur Australien revendique la paternité de la monnaie virtuelle, de forts doutes demeurent sur la crédibilité de cette déclaration. Jusqu’ici il n’a pas fourni de preuves suffisantes et plus le temps passe, plus ses affirmations sont remises en questions par les spécialistes.



Source Flickr - Creative Commons
Source Flickr - Creative Commons
Craig Wright, un entrepreneur australien, affirme être l’inventeur du Bitcoin. Jusqu’à la prise de parole de ce dernier, le mystère autour du créateur de cette monnaie était total. Connu sous le pseudonyme de Satoshi Nakamoto, le créateur de cette monnaie estimée aujourd’hui à 400 millions de dollars était à l’origine de toutes les rumeurs. Pas sur cependant que Craig Wright mette réellement un terme à des années de mystères.

En effet, les affirmations de l’Australien – qui datent de décembre - ont très vite été remises en question par des spécialistes qui estiment que d’autres preuves sont nécessaires pour définitivement prouver qu’il est à l’origine de ce succès mondial. « Le test de paternité est complexe. Wright doit prouver qu’il possède la clé cryptographique utilisée par Satoshi Nakamoto pour signer ses messages en 2009. Et qu’il contrôle les « blocs » originels des premières transactions Bitcoin. L’Australien a publié sur son blog une preuve pour le bloc n°9 mais refuse de faire de même pour le bloc n°1 » décrypte le site du 20 Minutes.
 

Aucun élément pour dissiper les doutes

Le cas est intéressant parce que personne n’a pu prouver que Wright qui n’a pas non plus donner une preuve irréfutable. Les pronostiques vont donc bon train. En décembre, deux enquêtes publiées par Gizmodo et Wired décrédibilisaient l’Australien en affirmant notamment qu’il « Craig Wright a modifié des vieux billets sur son blog pour ajouter des éléments semblant prouver qu’il est l’inventeur de Bitcoin. 2 - Il s’est inventé deux doctorats et plusieurs certificats sur sa page LinkedIn. 3 - Il a antidaté une clé cryptographique PGP. 4 -Le fabricant de superordinateurs SGI a démenti avoir vendu deux modèles à l’une des entreprises de Wright » rapporte 20 Minutes.

L’informaticien qui s’occupe aujourd’hui de la maintenance du système Bitcoin, Gavin Andresen, après avoir rencontre Wright qui lui aurait fait une démontration a affirmé sur son compte Twitter « Je crois que Craig Steven Wright est la personne qui a inventé Bitcoin », précise le quotidien gratuit. De quoi laisser encore planer le doute.

Lire en intégralité l’article sur le site 20 Minute

Sébastien Arnaud





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche


L'actualité de la RSE







2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : Cancer : la ministre de la Santé promet de mieux rembourser les perruques Alors que c’est une promesse qui n’est pa… https://t.co/nq91jQqhJJ
VA Press : Sommes-nous manipulés par Greenpeace ? https://t.co/sb3EzWqiGS via @wordpressdotcom
VA Press : La rémunération par les pourboires remise en question aux Etats-Unis Les discussions autour du service non compris… https://t.co/byKB26Edj1
VA Press : Les Etats-Unis quittent le Conseil des droits de l’homme de l’ONU L’ambassadrice américaine aux Nations Unies, Nikk… https://t.co/e9ysWRnaQc
VA Press : Les diagnostics de maladie de Lyme augmentent et c'est une bonne nouvelle Les médecins généralistes ont détecté plu… https://t.co/sxlVQles06