Carnets du Business


           

Les patrons de l’industrie et du commerce retrouvent le moral




Vendredi 22 Mai 2015


D’après une enquête de l’Insee, les patrons du secteur de l’industrie et du commerce retrouvent le moral au mois de mai. L’embellie est néanmoins gâchée par les inquiétudes des dirigeants dans le secteur tertiaire et surtout le bâtiment.



Creative Commons
Creative Commons
Vendredi 22 mai au matin l’Insee publie l’indice du climat des affaires du mois de mai. Dans les grandes lignes, la presse spécialisée relève une légère embellie du moral des patrons français qui croiseraient plus en l’avenir que les mois précédents. « L’indice du climat des affaires, réalisé après un questionnaire envoyé à environ 10.000 chefs d’entreprises français, a progressé de 1 point au mois de mai et se retrouve à 97 points. Cela reste en deçà du niveau de long terme de cet indicateur (100 points). Mais la hausse est bien réelle depuis l’été dernier : en septembre, l’indice n’atteignait que 91 points. Bref, avec la baisse du prix du pétrole, la dépréciation de l’euro et les taux d’intérêt très faible, les patrons français semblent renouer avec un optimisme prudent » résume Les Echos.

Pour le quotidien économique, la nouvelle est d’autant plus positive qu’elle serait un bon présage pour la croissance du deuxième trimestre.

Différences nettes selon les domaines et secteurs

En réalité, la légère hausse s’explique avant tout par des hausses importantes dans certains domaines. C’est notamment le cas de l’industrie qui passe la barre des cent points avec 103. Dans le commerce aussi la situation est encourageante avec 106 points. Comme le souligne Les Echos, ce sont ces deux résultats qui tirent l’ensemble de l’enquête. En effet, dans le domaine du tertiaire et en particulier dans le bâtiment (89 points), les dirigeants restent pessimistes.

 Les fruits d’une légère reprise de la consommation semblent se matérialiser et se faire ressentir dans les secteurs directement concernés. Pour le reste de l’économie et la croissance du PIB, cette situation doit se maintenir avec notamment une stabilisation du prix du pétrole et du taux de change. Une reprise durable de la croissance, d’après les spécialistes interrogés par Les Echos, semble peu probable.

Joseph Martin





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche


L'actualité de la RSE







2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : Arabie Saoudite : le sport comme levier d’émancipation pour les femmes Alors qu’elles sont sur le point d’obtenir l… https://t.co/TKJ7UMkymY
VA Press : Les journalistes de l’affaire Weinstein récompensés par le Pulitzer Les journalistes du New York Times et New Yorke… https://t.co/3YJx38HuB0
VA Press : Nathalie Baye au secours des grands singes menacés Plusieurs personnalités dont Nathalie Baye ont décidé d’utiliser… https://t.co/rXrPeKijs9
VA Press : Se coucher tard, c’est avoir plus de chance de mourir D’après une étude britannique effectuée en analysant un demi-… https://t.co/EzyUBr4to0
VA Press : « Les aliments qui empoisonnent » : l’alerte de 60 millions de consommateurs La revue 60 millions de consommateurs… https://t.co/CRvLK7tV1j