Carnets du Business


           

M6 met 215 millions sur la table pour acheter Gulli, Canal J et Tiji




Lundi 27 Mai 2019


Le groupe M6 vient d’annoncer l’acquisition des chaines pour enfants Gulli, Canal J et Tiji. Le groupe Lagardère lâche ces trois chaines jeunesse pour 215 millions d’euros. Une bonne opération dans une période où l’avenir des chaines traditionnelles est incertain.



Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
Qu’est-ce que le groupe M6 va faire avec trois chaines jeunesse ? C’est la question à 215 millions d’euros. Cette somme a en effet été convenue entre le groupe de télévision et Lagardère pour l’acquisition de gulli, Canal  J et Tiji. Que le Groupe Lagardère se débarrasse de son pôle télévision, hormis Mezzo, semble être dans l’ordre naturel des choses. En revanche, le plan du groupe M6 avec ces trois chaines TNT à son groupe est beaucoup plus mystérieux. « Fin janvier, M6 avait annoncé être entré en négociations exclusives avec Lagardère pour lui acheter son pôle télévision, évoquant « une réelle opportunité » d’élargir « son offre média à destination de toute la famille ». Le groupe M6 ajouté ainsi une quatrième chaîne à son portefeuille de chaînes TNT gratuites, composé jusque-là de M6, W9 et 6ter. Il va également acquérir les chaînes payantes de divertissement MCM, RFM TV, Elle Girl TV et MCM Top, des plateformes de télévision de rattrapage liées, ainsi que les activités de distribution à l’international et de régie publicitaire associées. Ces activités ont représenté un chiffre d’affaires de 98 millions d’euros en 2017, selon l’AFP » nous apprend 20 Minutes.
 
Le groupe M6 qui a opéré des coupes de budgets drastiques pour limiter les dépenses et atteindre la rentabilité devrait en toute logique appliquer la même méthode aux nouvelles structures qui le rejoignent. De son côté le groupe Lagardère maintient le cap de son retrait du monde des médias. Actionnaire d’un des groupes les plus larges, les ventes de titres et de pôles se sont multipliées. La direction assure qu’elle va continuer en ce sens au fur et à mesure qu’elle trouvera des acquéreurs. A terme, le groupe du milliardaire Arnaud Lagardère ne souhaite garder la main que sur les trois vaisseaux amiraux de son groupe : Europe 1, Le Journal du Dimanche et Paris Match. Trois marques prestigieuses qui n’échappent d’ailleurs pas à la morosité générale du secteur des médias.

Joseph Martin




Recherche

Rejoignez-nous
Twitter
Rss
Facebook










2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter