Carnets du Business


           

Management, « accorder une plus grande place à la diversité »




Vendredi 3 Octobre 2014


Dans une tribune publiée sur le Cercle des Echos, le président de BearingPoint en France et au Benelux, Eric Falque, affirme que les cabinets de conseil en management doivent laisser une plus grande place aux différents profils dans le recrutement. Pour lui, il est temps de mettre fin au « monothéisme dans le conseil en management ».



Le management est avant tout une affaire d’expérience et d’expertise. Dans le domaine, Eric Falque, président en France et au Benelux de BearingPoint, société de conseil internationale, est sans conteste un expert. Dans une tribune qu’il publie dans le Cercle des Echos il affirme être « pour la fin du monothéisme dans le conseil en management ».
 
De but en blanc il commence par expliquer que « le conseil en stratégie et management doit élargir ses profils de recrutements pour accorder une plus grande place à la diversité. Cette évolution est le reflet d’une attente des entreprises (source : étude Syntec 2014) tout autant que d’un impératif de performance dans un monde qui se transforme en profondeur. »

Femmes, formations et compétences

Selon lui, la diversité doit être recherchée à trois niveaux. D’abord, il estime qu’il est important de féminiser la profession puisque « la proportion de femmes dirigeantes reste relativement faible – elle est estimée à 20 % ». Ensuite, il estime qu’il faut mettre l’accent sur un recrutement ouvert à différents parcours de formation. Il déplore que « la part des formations universitaires reste encore marginale au profit des grandes écoles de commerce et d’ingénieurs. » Et enfin, il suggère que le recrutement prenne bien en compte la diversité des compétences notamment parce que « la révolution digitale en cours se caractérise par un changement profond des relations entre les entreprises/organisations et leurs clients. »
 
Le message est clair. Puisque la situation évolue, il apparait crucial de se préparer à plus de souplesse et de capacité d’adaptation en recrutant en anticipant « les attentes et de connecter l’ensemble des ressources des entreprises aux exigences de leurs clients. »
 
« Les cabinets de conseil ne pourront ou ne voudront probablement pas accueillir toutes ces nouvelles compétences, mais ils devront se montrer susceptibles de les intégrer dans des équipes multidisciplinaires ou d’animer des écosystèmes, comme l’illustre le Crédit Agricole qui inaugure ce mois-ci en plein Paris un "Village" de l’innovation regroupant près de 100 start-ups. » conclue-t-il.
 
En savoir plus sur http://www.lesechos.fr/idees-debats/cercle/cercle-111590-pour-la-fin-du-monotheisme-dans-le-conseil-en-management-1049590.php?T1F11QGisADsePZP.99

Jean Camier





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche


L'actualité de la RSE



L'actualité économique avec le JDE




2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : Alimentation : Zoom sur le plaisir alimentaire des enfants Les chercheurs de l'Inra ont montré que les enfants asso… https://t.co/Z7BWi9iRr1
VA Press : L’ancien VP Facebook qui interdit le réseau social à ses enfants Chamath Palihapitiya, ancien Vice-président chargé… https://t.co/iG2N2npbc7
VA Press : Salmonelle chez de jeunes enfants : extension des mesures de retraits des laits infantiles concernés Le 2 décembre… https://t.co/TCkXfJOAJG
VA Press : Réduire la teneur en sucre, le nouveau défi de la filière alimentaire Dans une nouvelle étude, l'OMS cherche à savo… https://t.co/sfsJI45Klj
VA Press : Corse, la nouvelle collectivité sur le chemin de l’autonomie ou de l’indépendance La liste nationaliste corse « Pè… https://t.co/3dUGc5RTIB