Carnets du Business


           

Manuel Valls demande 2,8 milliards d’euros de réduction de dépenses en 2016




Lundi 27 Avril 2015


Les Echos révèle que le premier ministre demande un nouvel effort de rigueur à son gouvernement. Cette fois il s’agit d’une réduction de dépenses de 2,8 milliards d’euros supplémentaire pour 2016. La demande a été faite au travers des lettres de cadrage budgétaire envoyée durant le weekend



Creative Commons Flickr
Creative Commons Flickr
Le quotidien Les Echos révèle en exclusivité que le premier ministre Manuel Valls a demandé un nouvel effort de taille à son gouvernement. Dans les lettres de cadrage budgétaire envoyées durant le weekend du 25 et 26 avril, Matignon aurait en effet demandé aux ministres de réduire de 2,8 milliards d’euros supplémentaires leurs dépenses en 2016.

« Ce montant n’est pas surprenant : à l’occasion de la présentation du programme de stabilité, le 15 avril dernier, les ministres des Finances et du Budget, Michel Sapin et Christian Eckert, avaient annoncé un plan d’économies supplémentaires de 4 milliards cette année, puis de 5 milliards en 2016 sur l’ensemble des dépenses publiques (Etat, Sécurité sociale, collectivités locales) afin de compenser le manque à gagner de certaines mesures d’économies liées à la faible inflation » affirme le journal.

Efforts varient selon les ministères

«  L’Etat doit contribuer à cet effort à hauteur de 1,2 milliard cette année puis de 1,6 milliard en 2016. Les dépenses de l’Etat devront, par conséquent, être abaissées de 2,8 milliards l’an prochain par rapport à la trajectoire fixée dans la loi de programmation des finances publiques » lit-on plus loin.
 
Les dépenses de masse salariale devraient ainsi baisser de 1% et les autres types dépenses de 3%. Les ministères de la Justice, de l’Education, de l’Intérieur et de la Culture ne seront pas touchés alors que les Affaires sociales et l’Emploi seront obligés à une baisse de seulement 1%.
 
« Ces lettres de cadrage marquent le coup d’envoi des discussions budgétaires entre Bercy et les autres ministères. Celles-ci se dérouleront en mai et juin. Seront ensuite fixés les plafonds de crédits, au début de l’été. Manuel Valls a toutefois gardé une lettre sur son bureau : celle destinée au ministère de la Défense. Elle partira une fois les arbitrages décidés, mercredi, à l’Elysée lors du conseil de Défense » termine Les Echos.

Sébastien Arnaud





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche


L'actualité de la RSE



L'actualité économique avec le JDE




2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : Le bien-être des citoyens dépend il de l'intégration interculturelle ? Une étude révèle que les le bien-être et la… https://t.co/wMvIND9ePm
VA Press : Le prix Lucas Dolega remis au photojournaliste Narciso Contreras La Ville de Paris a remis le Prix Lucas Dolega au… https://t.co/5bXqdh8tMg
VA Press : Pub et sexisme : des marques s’engagent à arrêter les clichés Vingt-huit marques s’engagent à lutter contre les cli… https://t.co/rRCH67bDWM
VA Press : Le cinéma d'animation, un joyau charentais Angoulême a tenu la dragée haute aux premiers Emile Awards le 8 décembre… https://t.co/HnLTmhVppd
VA Press : Ibuprofène, des risques pour la fertilité masculine D’après une étude scientifique publiée dans Proceedings of the… https://t.co/8WXNLFJBcj