Carnets du Business


           

Matières premières : les pays exportateurs connaissent une croissance difficile selon le FMI




Mardi 29 Septembre 2015


D’après les estimations du Fonds Monétaire International (FMI), un point de croissance sera perdu par an par les pays exportateurs de matières premières d'ici à 2017.



Source : Pixabay, image libre de droits.
Source : Pixabay, image libre de droits.
Selon le récent rapport du FMI, « les économies exportatrices de matières premières traversent un moment de transition difficile ».

Un article en ligne du journal Le Point, publié dans sa rubrique Le Point Afrique, revient sur les enjeux d’une telle déclaration.

Selon l’article du Point,  les dernières estimations du Fonds Monétaire International indiquent que « les faibles cours des matières premières pourraient retirer chaque année un point de pourcentage au taux de croissance économique des pays exportateurs d'ici à 2017. » L’article ajoute : « En première ligne, le FMI distingue les pays exportateurs de produits énergétiques. » Le rapport précise que : « Leur taux de croissance économique annuelle sera amputé de 2,5 points en moyenne. »

L’article poursuit, en affirmant qu’il s’agit en outre d’ « un problème de plus pour l'émergence de certaines économies », car « cette situation intervient au moment où les États-Unis envisagent une normalisation de leur politique, laquelle pourrait conduire les pays émergents à disposer de moins de capitaux. »

Par conséquent, c’est donc « un vrai risque de déstabilisation qui se profile, du fait d'une véritable fragilisation de leur croissance. » L’article du Point pose la question : « Faudra-t-il dévaluer pour sauver la situation ? » La réponse pencherait du côté d l’affirmative, car comme l’indique l’article, « dans un autre rapport publié le 28 septembre, le FMI met en avant les bienfaits de la dévaluation monétaire sur les exportations. » Ses déclarations sont claires : «Une dépréciation monétaire de 10 % dope les exportations nettes d'un pays d'un montant équivalant à 1,5 % du produit intérieur brut. »

L’article du Point se conclue en rappelant les dernières estimations du FMI, qui souligne « l'appréciation du dollar par rapport à l'euro, la dévaluation des monnaies chinoise et japonaise et surtout « les récents mouvements monétaires inhabituellement importants ».

Joseph Martin





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche


L'actualité de la RSE



L'actualité économique avec le JDE




2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : Réduire la teneur en sucre, le nouveau défi de la filière alimentaire Dans une nouvelle étude, l'OMS cherche à savo… https://t.co/sfsJI45Klj
VA Press : Corse, la nouvelle collectivité sur le chemin de l’autonomie ou de l’indépendance La liste nationaliste corse « Pè… https://t.co/3dUGc5RTIB
VA Press : Oui à la protection des enfants sur Internet ! Le Chef de l'État a déclaré samedi l'égalité femmes-hommes « grande… https://t.co/BhvVAo7YLt
VA Press : Zoom sur la parentalité étudiante La diffusion des méthodes modernes de contraception et la possibilité d'interromp… https://t.co/MMu6Oi2VMt
VA Press : Pour leur 25ème anniversaire les SMS entament leur déclin Les SMS existent depuis 1992 et ont explosé au seuil de l… https://t.co/tdxAU8yNRL