Carnets du Business


           

Médecins, la Cour des comptes veut révolutionner les pratiques




Vendredi 1 Décembre 2017


Une partie du rapport de la Cour des comptes sur l’assurance maladie s’arrête sur les médecins et plus particulièrement sur la liberté d’installation et les rémunérations. L’institution conseille de mettre en place plus de contrôles.



ILD
ILD
Décidément la Cour des Comptes estime qu’il y a du travail à effectuer pour que les médecins libéraux évoluent. « Après avoir déjà épinglé les médecins en septembre dans son rapport sur la Sécurité Sociale, la Cour des Comptes repart à l'offensive dans un rapport sur l'avenir de l'Assurance-maladie dévoilé ce mercredi. Les Sages de la rue Cambon dressent un véritable réquisitoire contre les médecins libéraux et proposent une série de mesures qui ne vont pas manquer de faire réagir leurs syndicats » contextualise Le Figaro.

Parmi les recommandations les plus fortes, le rapport invite à mieux réguler les installations. La liberté totale dont jouissent les médecins libéraux est en effet responsable de la concentration de cabinets dans certaines zones et de leur absence dans d’autres. Le rapport émet l’idée de rendre moins automatique le conventionnement. S’installer dans une zone où il ne manque pas de médecins, et ou donc il ne s’agit pas d’un besoin d’intérêt général, pourrait amener à pratiquer des soins qui ne seraient pas remboursés.
 
Autre mesure forte, « la Cour des Comptes veut obliger les médecins libéraux à étendre les horaires d'ouverture de leurs cabinets -en clair assurer une permanence le soir et le week-end- ainsi qu'à prendre en charge les urgences. Pour les y contraindre, les Sages veulent conditionner une partie de la rémunération des médecins au développement de la permanence des soins. Aux urgences de l'hôpital une régulation médicale, indépendante de l'hôpital, serait mise en place pour faire le tri et réorienter les patients » rapporte Le Figaro.
 
Enfin, la rémunération à la performance (exclusions de ceux qui font du dépassement d’honoraires, place de la prévention etc) et les contrôles renforcés sont aussi des propositions qui font réagir vivement les organisations professionnelles de médecins.
 
Lire en intégralité l’article du journal Le Figaro

Joseph Martin





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche









2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : Réduire la teneur en sucre, le nouveau défi de la filière alimentaire Dans une nouvelle étude, l'OMS cherche à savo… https://t.co/sfsJI45Klj
VA Press : Corse, la nouvelle collectivité sur le chemin de l’autonomie ou de l’indépendance La liste nationaliste corse « Pè… https://t.co/3dUGc5RTIB
VA Press : Oui à la protection des enfants sur Internet ! Le Chef de l'État a déclaré samedi l'égalité femmes-hommes « grande… https://t.co/BhvVAo7YLt
VA Press : Zoom sur la parentalité étudiante La diffusion des méthodes modernes de contraception et la possibilité d'interromp… https://t.co/MMu6Oi2VMt
VA Press : Pour leur 25ème anniversaire les SMS entament leur déclin Les SMS existent depuis 1992 et ont explosé au seuil de l… https://t.co/tdxAU8yNRL