< head > < /head >
Carnets du Business


           

Michelin se restructure et supprime 1 500 postes




Vendredi 23 Juin 2017


Le redéploiement stratégique et la réorganisation de Michelin va impliquer la suppression de 1 500 postes a annoncé le groupe de pneumatiques. Près de mille postes en moins pour la France mais aucun plan social n’est prévu.



DR
DR
Michelin avait dit qu’une grosse réorganisation était en cours, on sait désormais son coût en termes d’emplois. 1 500 postes vont être supprimés dans le monde entier. Les cadres et agents de maitrise sont concernés par ces suppressions. 450 postes devraient disparaitre aux Etats-Unis et près de mille en France dans la région traditionnelle du groupe dans le centre du pays.
 
Pour arriver à ces chiffres, le groupe ne devrait pas avoir besoin de licencier ou d’engager un plan social. Entre 2018 et 2021, près de 6 500 salariés ( 5 000 en France et 1 500 aux Etats-Unis) devraient quitter naturellement l’entreprise notamment pour la retraite. « Le groupe ne va donc pas cesser de recruter, mais seulement ralentir ce mouvement. De plus, l'implantation d'activités nouvelles à Clermont-Ferrand permettra de recruter 250 profils nouveaux hautement qualifiés sur la région. Ces activités nouvelles concernent le digital ou l'impression métal 3D, où le groupe dispose d'une coentreprise avec Fives» précise Le Figaro.
 
Les négociations vont débuter avec les syndicats mais la partie ne s’annonce pas très compliquée, explique le département des ressources humaines. Les départs naturels devraient ainsi donner suffisamment de marge de manœuvre stratégique pour se réorganiser et continuer à embaucher. « La recherche de proximité avec nos clients et de compétitivité amènerait la localisation vers d’autres pays du Groupe de 290 postes de collaborateurs et cadres, déjà prise en compte par le dispositif de gestion et de remplacement partiel de nos départs en retraite. Chaque salarié du Groupe se verrait proposer au 1er janvier 2018 une mission au sein de la nouvelle organisation. Ce projet n’aurait aucun impact direct sur les implantations industrielles de Michelin dans le monde. Pour financer ce projet, le groupe Michelin enregistrerait une provision dans ses comptes consolidés au 31 décembre 2017 » explique le communiqué publié sur le site de l’entreprise

Joseph Martin

Dans cet article : Le Figaro, Michelin, postes, stratégie




Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche


L'actualité de la RSE



L'actualité économique avec le JDE




2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : La canicule de 2003, toujours dans les mémoires mais encore égalée A chaque épisode caniculaire, le souvenir de cel… https://t.co/3MrdkxqBRP
VA Press : La Turquie maintient son boycott de l’Eurovision Le patron de la télévision publique turque vient de confirmer que… https://t.co/pRT2QsryLg
VA Press : Construire sa maison : bois et écologie font-ils bon ménage ? Souvent présenté par ses promoteurs comme un matériau… https://t.co/ALL3PUv1EI
VA Press : Article n°1265 Les oppositions ont beau gesticuler, les chiffres sont têtus L’opposition de gauche et l’opposition… https://t.co/jrHLJCu4LA
VA Press : Par force de loi, les portables sont interdits à l’école et au collège Le texte de loi interdisant les portables à… https://t.co/LLcOdv7leP