Carnets du Business


           

Négociations entre Roularta etc Patrick Drahi pour la vente de L'Express




Jeudi 8 Janvier 2015


L'éditeur belge Roularta négocie avec Patrick Drahi et Marc Laufer pour leur vendre l'hebdomadaire L’Express et ses magazines culturels.



Lors d'un comité d'entreprise extraordinaire, qui s'est tenu jeudi 8 janvier à 9h30, la direction du groupe Express Roularta a annoncé l'ouverture de négociations exclusives avec le tandem Patrick Drahi-Marc Laufer pour leur vendre l'Express, l'Expansion, Mieux vivre votre argent, les magazines culturels Lire, Studio, Classica et le Pianiste, ainsi que les salons Distrijob. La direction a aussi confirmé l'abandon de la vente des de la dizaine d'autres magazines au Figaro. Elle a indiqué que tous les magazines resteraient dans le même immeuble rue de Châteaudun, à Paris, précise Roularta dans un communiqué.
 
Puis jeudi midi, Roularta a précisé un communiqué de presse  avoir « décidé d'entamer dès aujourd'hui des négociations exclusives » avec Patrick Drahi et Marc Laufer, et confirmant qu'il « continuera à développer de son côté »  les autres titres. 
 
Rebondissement dans le dernier acte dans la vente du groupe Express Roularta. Son propriétaire, l’éditeur belge Roularta, a finalement décidé de ne vendre que l’Express et l’Expansion, probablement au tandem Patrick Drahi-Marc Laufer.
 
Patrick Drahi, le patron d'Altice, maison mère de Numericable et SFR, a déjà investi l'an dernier dans le quotidien Libération.
 
Roularta, qui possède entre autres l'hebdomadaire Le Vif/L'Express en Belgique, avait annoncé l'an dernier son intention d'étudier toutes les options possibles concernant le Groupe Express, après avoir reçu plusieurs marques d'intérêt.
 
Roularta conservera en revanche le groupe L'Etudiant, qui réunit des activités de presse, d'édition et d'organisations de salons, ainsi que le magazine Point de Vue et plusieurs autres magazines (Côté Sud, Côté Ouest, Côté Est, Côté Paris, Maison Française Magazine, Décoration Internationale, Zeste).
 
En décembre dernier, les salariés de L’Express  eux, ont fait connaître leurs craintes d’une reprise par Patrick Drahi. Pour eux, sa gestion dans les médias s’est caractérisée par une «politique low cost doublée de plans de départs massifs»
 
Du côté du montant qui serait négocié, les premières fuites évoquent 25 millions d’euros, bien loin des 220 millions d’euros négocié par Roularta en 2006 pour s’offrir l’Express-l’Expansion.
 
Négociations entre Roularta etc Patrick Drahi pour la vente de L'Express

Joseph Martin





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche


L'actualité de la RSE



L'actualité économique avec le JDE




2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : Cancer de la peau : les parents protègent bien leurs enfants mais s'oublient Le gendarme français de la concurrence… https://t.co/AHTkJW3sck
VA Press : Le droit de vote restera garanti pour les personnes handicapées Sophie Cluzel, Secrétaire d’Etat chargée des person… https://t.co/Iy6mrHQ4oz
VA Press : Oui, rappelons-le, le Paracétamol peut être dangereux pour la santé Le triste fait-divers de Naomi Musenga qui est… https://t.co/ipufb8Mrlq
VA Press : Construire sa maison : bois et écologie font-ils bon ménage ? Souvent présenté par ses promoteurs comme un matériau… https://t.co/I4qIoo1swL