Carnets du Business


           

Niel lance un projet géant d’incubateur d’entreprises dans Paris




Jeudi 23 Octobre 2014


Au micro d’Europe 1, le patron du groupe Iliad est revenu sur les actualités de Free et a annoncé le lancement d’un projet géant d’incubateur d’entreprises dans le centre de Paris. Il affirme que la France est un pays « fantastique pour créer des entreprises » contrairement à ce que l’on peut entendre à longueur de journées.



Xavier Niel est bien le seul à affirmer que la France dispose d’un bon environnement pour créer son entreprise. Invité au micro d’Europe 1, le patron d’Iliad et empêcheur de tourner en rond a posé la première pierre d'un incubateur géant d’entreprises dans le centre de Paris. Le PDG va investir 200 millions d’euros dans ce projet qui sera situé dans la Halle Freyssinet dans le 13ème arrondissement de la capitale. « L'idée c'est que la France est un pays fantastique pour créer des entreprises. On ne s'en rend pas compte, parce qu'on vit dans un monde de bashing. Mais on a tous les services nécessaires pour en créer une » a-t-il dit. Et d’ajouter que « L'État n'a plus d'argent, on le sait. La société civile est aussi là pour créer et former. C'est ce qu'on veut faire avec ce projet. »

« L’herbe n’est pas plus verte ailleurs »

En annonçant qu’il misait sur la création d’entreprises, Xavier Niel, a insisté sur son obsession : « l’herbe n’est pas plus verte ailleurs ». Selon lui, il faut arrêter de fantasmer sur la Silicon Valley où  monter son entreprise « est beaucoup plus dur ». Au sujet de la conjoncture économique aussi il est catégorique en affirmant que « ça fait 30 ans qu'on me dit que la France est en crise. On n'est pas plus en crise aujourd'hui qu'il y a 5, 10 ou 15 ans. »
 
Interrogé sur les autres actualités de Free, Xavier Niel s’est défendu des attaques de UFC-Que Choisir qui affirme que son réseau mobile est moins performant que ceux de ses concurrents. « On bat quand même des gens qui sont là depuis 15 ans alors que nous, nous sommes là depuis deux ans » a-t-il dit. Enfin, dans le dossier de rachat de T-Mobile qui a avorté, le patron de Free a déclaré qu’il ne s’agissait pas de son « premier échec » et qu’il fallait reconnaitre que sa société était la seule dans le secteur à « viser l’international ».
 

Joseph Martin





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche





L'actualité économique avec le JDE




2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : Arabie Saoudite : le sport comme levier d’émancipation pour les femmes Alors qu’elles sont sur le point d’obtenir l… https://t.co/TKJ7UMkymY
VA Press : Les journalistes de l’affaire Weinstein récompensés par le Pulitzer Les journalistes du New York Times et New Yorke… https://t.co/3YJx38HuB0
VA Press : Nathalie Baye au secours des grands singes menacés Plusieurs personnalités dont Nathalie Baye ont décidé d’utiliser… https://t.co/rXrPeKijs9
VA Press : Se coucher tard, c’est avoir plus de chance de mourir D’après une étude britannique effectuée en analysant un demi-… https://t.co/EzyUBr4to0
VA Press : « Les aliments qui empoisonnent » : l’alerte de 60 millions de consommateurs La revue 60 millions de consommateurs… https://t.co/CRvLK7tV1j