Carnets du Business


           

Nucléaire : EDF revoit sa copie pour ses mini-réacteurs SMR Nuward




Mardi 2 Juillet 2024


EDF change de cap pour ses petits réacteurs nucléaires modulaires (SMR) Nuward. Selon les informations de L'Informé, face aux défis techniques et suite aux recommandations des autorités de sûreté, EDF a décidé de mettre en pause son projet Nuward afin de modifier le design de ses réacteurs.



Plus de défis techniques que prévus

EDF a pour ambition de fabriquer des réacteurs SMR de troisième génération, appelés Nuward, capables de remplacer les centrales à charbon et de réduire les émissions de CO2. Mais des problèmes techniques ont surgi, notamment concernant la conception des générateurs de vapeur comme l'indique une source interne auprès de L'Informé.

Ces difficultés ont remis en question la viabilité et la faisabilité du projet. EDF cherche en effet à réduire ses coûts, ainsi que ses délais de construction. Une révision stratégique qui vise également à rendre le Nuward plus compétitif face aux autres projets de réacteurs modulaires, notamment ceux développés aux États-Unis.

Utiliser des technologies déjà éprouvées

Lauréat du programme France 2030, le Nuward a pu bénéficier d'un soutien de 300 millions d'euros de la part de l'État. Pour garantir la poursuite et la réussite du projet, EDF envisage de simplifier le design de ses mini-réacteurs nucléaires en utilisant des technologies existantes.

Cette approche vise à répondre aux attentes des clients potentiels, qui préfèrent des solutions éprouvées pour assurer la fiabilité et la rentabilité des réacteurs. En se concentrant sur des technologies bien maîtrisées, EDF espère non seulement respecter ses délais et ses budgets, mais aussi contribuer efficacement à la transition énergétique en Europe, notamment dans l'industrie et les zones urbaines.

 

Axelle Ker




Recherche

Rejoignez-nous
Twitter
Rss
Facebook










2ème édition, revue et augmentée