Carnets du Business


           

Prélèvement à la source : un milliard de recettes fiscales en plus




Mardi 23 Juillet 2019


D’après le ministère du budget, l’entrée en vigueur du prélèvement à la source a permis au taux de recouvrement de l’impôt de gagner deux points. Une hausse qui représente un milliard d’euros de plus dans les caisses de l’État.



Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay

Le pire était prédit, le gouvernement annonce un succès. Après six mois d’application du prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu, le ministre du Budget assure que l’opération a non seulement réussi mais qu’elle a beaucoup rapporté aux caisses de l’Etat. « L'une des principales réussites de cette réforme est la progression du taux de recouvrement de l'impôt. De 95% avec l'ancien système, l'administration fiscale pensait atteindre 97% avec le prélèvement à la source. Il s'élève finalement à 98,5%, ce qui représente un peu plus de 1 milliard d’euros de recettes supplémentaires pour l’Etat à la fin de l’année par rapport à ce qui était prévu » résume Le Figaro en s’appuyant sur des chiffres publiés par Le Journal du Dimanche. 

Interrogé par le magazine, le ministre du Budget, Gérald Darmanin explique que la mesure a permis à l’Etat de collecter l’impôt de contribuables qui par triche ou désorganisation ne le payaient pas avec la déclaration annuelle. « Pour le ministre du budget, l'Etat n'est pas le seul bénéficiaire de cette réforme : « Non seulement la mise en place du prélèvement à la source a été un succès technique, mais il continue d’apporter ses effets positifs pratiques aux Français, qui peuvent moduler en temps réel leur taux d’imposition ». En effet 1,9 million de foyers fiscaux ont indiqué un changement de leur situation personnelle ou matérielle depuis le début de l’année, ce qui a pu entraîner une modification de leur taux d’imposition : à la baisse pour 870 000 d’entre eux, à la hausse pour 600 000 autres » ajoute Le Figaro . Et le quotidien de préciser que cette victoire encourage le gouvernement à maintenir le cap de la suppression progressive de la déclaration de revenus. D’ici l’année prochaine, 12 millions de foyers fiscaux n’auront plus besoin d’effectuer cette démarche. 


Joseph Martin




Recherche

Rejoignez-nous
Twitter
Rss
Facebook










2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter