< head > < /head >
Carnets du Business


           

Projet de loi sur le droit du travail : "il faut qu'on avance"




Vendredi 11 Mars 2016


Myriam El Khomri, la ministre du Travail, insiste : son texte "permettra de répondre à l'hyperprécarité des jeunes".



Source : pixabay, image libre de droits.
Source : pixabay, image libre de droits.
Un article du Point, d'après une dépêche AFP, souligne que "la ministre du Travail Myriam El Khomri a assuré vendredi aux Ulis (Essonne) que son projet de loi sur le droit du travail, contesté par les organisations étudiantes et lycéennes, « permettra de répondre à l'hyperprécarité » des jeunes."

Il ajoute que "Myriam El Khomri, qui était aux côtés du Premier ministre Manuel Valls vendredi matin à Matignon pour recevoir les organisations de jeunesse, a dit comprendre « une forme d'exaspération, de mécontentement [...] liée à cette hyperprécarité »."
Elle a ainsi déclaré : « Ces jeunes qui cumulent des CDD, des vacations, c'est la réalité du monde du travail. Ma loi permettra de répondre à ça [...] en encourageant l'embauche en CDI. »

L'article ajoute que "mercredi, des manifestations contre le projet de révision du droit du travail ont rassemblé entre 240 000 et 400 000 personnes à Paris et dans plusieurs villes, dont des milliers d'étudiants et de lycéens. Parmi les mesures les plus critiquées : les dispositions sur les motifs de licenciement économique, le renforcement du pouvoir unilatéral de l'employeur dans l'aménagement du temps de travail, ainsi que le plafonnement des indemnités prud'homales en cas de licenciement abusif."

#OnVautMieuxQueÇa, un mouvement contestataire né sur les réseaux sociaux

 

La ministre du Travail a ajouté : "Je suis très sensible au mouvement #OnVautMieuxQueÇa, oui, ils valent mieux que ça", avant d'ajouter: "Les jeunes, je les écoute, je les entends, et en même temps, il faut que nous arrivions à avancer", même si elle avoue que « la loi doit être améliorée, amendée ».
L'article explique qu'"à l'issue des consultations de vendredi matin, Manuel Valls a promis de « bâtir un compromis dynamique et ambitieux ». Il doit recevoir lundi à nouveau tous les partenaires sociaux pour une « restitution » des changements que l'exécutif est prêt à faire."

En outre, "l'examen du texte en conseil des ministres, d'abord prévu le 9, a été repoussé au 24. La plupart des organisations de jeunes (l'Unef, la Fage, ainsi que trois organisations lycéennes, la Fidl, l'UNL et la SGL) sont sorties insatisfaites des discussions. L'Unef, premier syndicat étudiant, classé à gauche, a appelé à une nouvelle journée d'action le 17 mars, à laquelle devraient se joindre les lycéens."

Lire l'intégralité de l'article du Point ici.

Sébastien Arnaud





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche


L'actualité de la RSE



L'actualité économique avec le JDE




2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : La canicule de 2003, toujours dans les mémoires mais encore égalée A chaque épisode caniculaire, le souvenir de cel… https://t.co/3MrdkxqBRP
VA Press : La Turquie maintient son boycott de l’Eurovision Le patron de la télévision publique turque vient de confirmer que… https://t.co/pRT2QsryLg
VA Press : Construire sa maison : bois et écologie font-ils bon ménage ? Souvent présenté par ses promoteurs comme un matériau… https://t.co/ALL3PUv1EI
VA Press : Article n°1265 Les oppositions ont beau gesticuler, les chiffres sont têtus L’opposition de gauche et l’opposition… https://t.co/jrHLJCu4LA
VA Press : Par force de loi, les portables sont interdits à l’école et au collège Le texte de loi interdisant les portables à… https://t.co/LLcOdv7leP