< head > < /head >
Carnets du Business


           

Quand Bouygues remonte, Free dégringole




Lundi 3 Septembre 2018


Pour la première fois depuis l’arrivée tonitruante de Free sur le marché, Bouygues remonte la pente avec une croissance en nombre d’abonnés très importante au dernier trimestre. De quoi inverser les rôles avec une chute de l’action de Free en bourse.



Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
Bouygues est entrain de renverser la table. Alors que depuis l’arrivée dans le jeu de Free, quatrième opérateur français, la situation a été très compliquée pour les concurrents. Chaque point de marché conquis par Free était un point de moins pour les trois autres opérateurs. La tendance serait peut-être entrain de s’inverser pour la première fois avec un rebond de Bouygues signalé par la presse. « Le point final "d'une boucherie" ? Depuis un an, les indicateurs ont basculé de nouveau au vert. Les résultats du dernier trimestre en sont une illustration supplémentaire. Bouygues Telecom a conquis en l'espace de trois mois 448.000 nouveaux clients, portant sa base d'abonnés à 15,3 millions dans la téléphonie mobile. Dans l'Internet fixe aussi, la stratégie commerciale porte ses fruits avec un gain de 91.000 abonnés (sur une base totale qui dépasse les 3,5 millions) » Zdnet.

Le nombre d’abonnés a considérablement augmenté grâce à des offres aux prix cassés. Pour autant, la formule est largement gagnante avec une croissance du chiffre d’affaires de 7,5%. « Les clients du forfait B&YOU 20Go se sont vus offrir 50 Go par mois, au prix de 22,99 euros. "C'est 3 euros de plus par mois sans avoir rien demandé, appliqué de manière automatique, sans le moindre consentement. La méthode est hautement contestable. D'autant plus que pour annuler ce vrai-faux cadeau, c'est évidemment à l'abonné d'aller fouiller dans son espace client" réagissait ZDNet. Au niveau des résultats financiers, la méthode semble néanmoins payer. A moins d'un mouvement important parmi ses abonnés, l'opérateur français ne devrait donc a priori pas remettre en cause cette trajectoire » continue le site spécialisé.

Et quand Bouygues chante, Free pleure. « Au 2e trimestre, tous ses concurrents, y compris SFR (211.000), ont annoncé un gain net d'abonnés. Après la publication des chiffres de Bouygues Telecom, un analyste estime donc indéniable que Free a perdu des clients sur la période, dans le fixe comme le mobile. Suite à la parution des résultats de son dernier concurrent, Iliad chute lourdement en bourse (-7,65% à 15H33). S'il souhaite toujours apporter un démenti formel, Iliad aura l'occasion de le faire le 4 septembre, date de présentation de ses résultats trimestriels. »

Joseph Martin

Dans cet article : Bouyues, Free, SFR, téléphonie, Zdnet



Recherche

Rejoignez-nous
Twitter
Rss


L'actualité de la RSE



L'actualité économique avec le JDE





2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter