Carnets du Business


           

Quand Trump fait perdre 50 milliards de dollars de valeur à Amazon




Jeudi 29 Mars 2018


Le titre Amazon est tombé de 7,4% soit une perte de valeur de plus de 50 milliards de dollars. Un vent de panique a soufflé sur les marchés après que Donald Trump a annoncé qu’il voulait empêcher le groupe de faire disparaitre les petits commerçants.



ILD
ILD
Jeff Bezos est-il toujours l’homme le plus riche du monde ? Largement en tête du classement des fortunes mondiales grâce à la valeur en bourse d’Amazon, le patron de ce groupe planétaire a vu chuter son patrimoine mercredi 28 mars en séance boursière. La titre a en effet dévissé de 7,4 à la Bourse de New York. En cause, une déclaration contre Amazon de Donald Trump.

C’est une des conséquences des prises de paroles intempestives du président américain. En déclarant qu’il allait mettre en place des mesures contraignantes contre le groupe, les investisseurs ont réagi et le titre est tombé. « Outre les suspicions du président concernant l'impact d'Amazon sur la destruction d'emplois, Donald Trump estime que l'entreprise bénéficie de largesses fiscales accordées par l'État. Tout cela sans toutefois apporter de preuve. Rappelons que le PDG du distributeur, Jeff Bezos, possède le Washington Post, que Trump a souvent critiqué » explique Le Figaro.

Sans qu’il s’agisse d’une annonce de programme ou de plan précis, le  président américain a ainsi avancé la possibilité d’un changement de réglementation pour pénalise fiscalement Amazon. Il n’en fallait pas plus pour agiter la bourse de New-York. « Le titre est un peu remonté en fin d'après-midi alors qu'un responsable de la Maison blanche a déclaré qu'il ne connaissait pas de changements de politique spécifiques liés à Amazon pour le moment, ajoutant qu'il était toujours en train d'examiner différentes options sur un éventail de questions politiques. Toutefois, le groupe perdait toujours 5% à 19h » précise le quotidien français.

Sur la forme, une déclaration non programmatique en quelques mots lapidaires est évidemment contestable. Sur le fond, le sujet Amazon en est bien un. L’ogre de la distribution sur internet continue à grossir, emportant sur son passage des centaines de petits acteurs de la culture et du commerce.

Joseph Martin

Dans cet article : Amazon, bourse, Le Figaro, Milliards, Trump




Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche


L'actualité de la RSE



L'actualité économique avec le JDE




2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : Cancer : la ministre de la Santé promet de mieux rembourser les perruques Alors que c’est une promesse qui n’est pa… https://t.co/nq91jQqhJJ
VA Press : Sommes-nous manipulés par Greenpeace ? https://t.co/sb3EzWqiGS via @wordpressdotcom
VA Press : La rémunération par les pourboires remise en question aux Etats-Unis Les discussions autour du service non compris… https://t.co/byKB26Edj1
VA Press : Les Etats-Unis quittent le Conseil des droits de l’homme de l’ONU L’ambassadrice américaine aux Nations Unies, Nikk… https://t.co/e9ysWRnaQc
VA Press : Les diagnostics de maladie de Lyme augmentent et c'est une bonne nouvelle Les médecins généralistes ont détecté plu… https://t.co/sxlVQles06