Carnets du Business


           

RATP : Jean Castex reste directeur pour une durée indéterminée




Mercredi 3 Juillet 2024


Initialement prévu pour prendre fin le 22 juillet 2024, le mandat de président de la RATP de Jean Castex vient d'être prolongé par le gouvernement. En vue des Jeux olympiques de 2024, et en raison de la dissolution de l'Assemblée nationale - qui a suspendu la procédure de nomination en cours - l'ancien Premier ministre continuera d'assurer la gouvernance du groupe des transports publics, et ce, pour une durée indéterminée.



Un mandat prolongé pour une durée indeterminée

Le gouvernement, dans un arrêté signé par le ministre de l'Économie, Bruno Le Maire, et le ministre de la Transition écologique, Christophe Béchu, a prolongé ce mercredi 3 juillet 2024 le mandat de Jean Castex comme président-directeur général de la RATP, poste qu'il tient depuis novembre 2022. Cette décision, effective à partir du 23 juillet, n’a pas de date de fin précise. La dissolution de l’Assemblée nationale par Emmanuel Macron a en effet suspendu la nomination définitive de Jean Castex, qui devait être validée par les commissions de l'Assemblée nationale et du Sénat.

Outre la proposition de sa nomination par le Président Emmanuel Macron, Jean Castex bénéficie également du soutien du FO-RATP, principal syndicat des conducteurs de métro, qui s'est exprimé favorablement sur la gouvernance actuelle du PDG dans un communiqué publié en juin : « Nous avons réussi avec l'actuel PDG à restaurer un dialogue social responsable pour le bien des salariés et de l'entreprise. »

Assurer les JO de Paris 2024

Malgré les inquiétudes d’Anne Hidalgo, qui avait affirmé en novembre 2023 que les transports publics ne seraient « pas prêts » pour les Jeux Olympiques de Paris 2024, la RATP a tenu à assurer le contraire. Le groupe de transports publics a en effet mené diverses campagnes de recrutement intensives, ainsi que des négociations sociales ayant permis de réduire le manque de conducteurs. Plus de 40 000 agents seront ainsi mobilisés entre le 26 juillet et le 11 août, ce qui représente une augmentation de 30 % des effectifs habituels de la RATP pour cette période estivale. Parallèlement, Île-de-France Mobilités (IDFM) a élaboré 125 plans B pour parer à toute éventuelle défaillance du réseau de transport.

La prolongation de Jean Castex vise à garantir une direction stable en vue des JO, d'autant plus que les syndicats de la RATP ont menacé de faire grève en cas de victoire du Rassemblement national au second tour des élections législatives le 7 juillet.

Axelle Ker




Recherche

Rejoignez-nous
Twitter
Rss
Facebook










2ème édition, revue et augmentée