Carnets du Business


           

Ralentissement économique : la Chine prend la voie de la normalité




Mardi 22 Janvier 2019


Le taux de croissance publié par la Chine cette semaine est le plus bas depuis les années 1990. Une situation qui bouscule le pays et laisse présager des années moins fastes. D’autant que le pays n’a plus moyens de redresser la barre comme il l’avait fait en 2008.



Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
6,6% de croissance ça fait rêver les pays post-industriels et cauchemarder la Chine. En publiant ce taux de croissance pour 2018, la Chine sait qu’elle a du soucis à se faire. Les observateurs économiques et politiques n’ont pas manqué de remarquer qu’avec cette progression du PIB qui la plus faible depuis les années 1990, le pays est sur la voie de la normalisation. Pire, la perte de cadence laisse présager une crise économique de large ampleur.

« Car le ralentissement chinois menace de se transformer en crise profonde. Non pas à cause des tensions commerciales sino-américaines qui “ne sont qu’un facteur aggravant”, selon Jean-François Dufour. Le problème est plus profond : l’économie chinoise croule sous les dettes. L’endettement des entreprises a, en effet, atteint 160 % du PIB alors qu’il n’est que de 75 % aux États-Unis. Le président chinois, Xi Jinping, essaie depuis environ trois ans de le réduire en coupant les investissements dans les infrastructures (donc les prêts accordés aux entreprises), ce qui a eu pour effet de ralentir l’activité industrielle. À cela est venu s’ajouter le conflit commercial qui a grippé le moteur des exportations » analyse France 24.
 
La situation est d’autant plus préoccupante que le pays n’aurait plus les moyens de contrer une crise financière comme il l’avait fait en 2008. C’était il y a plus de dix ans et à l’époque 580 milliards de dollars avaient été mobilisés pour faire face. « La situation actuelle est, en effet, en partie une conséquence des efforts déployés lors de la dernière crise financière. L’argent a coulé à flots sous forme de prêts aux entreprises et aux consommateurs, entraînant une hausse rapide du niveau d’endettement. Répéter l’histoire risquerait de rendre explosive une situation déjà tendue » ajoute l’article.
 
Mais habitué aux mêmes formules, la Chine a annoncé un nouveau plan d’investissement pour tirer vers le haut la croissance. Une décision qui devra être accompagnée de prudence pour éviter un taux d’endettement intenable avec un niveau de croissance en recul.

Joseph Martin

Dans cet article : Chine, France 24, ralentissement, économie



Recherche

Rejoignez-nous
Twitter
Rss









2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA_Press : "L’intelligence économique, nerf de la guerre économique" par Nicolas Moinet sur Areion24News https://t.co/SCnnr0xptt @nmoinet @Areion24News
Vendredi 15 Février - 18:01
VA_Press : "La deuxième guerre d'Algérie" cité par France Inter https://t.co/cHMDUMKUNr #ledeuxiemeguerredalgerie #VAEditions @franceinter
Vendredi 15 Février - 16:07
VA_Press : Ces députés qui militent pour le retour d’une taxe carbone https://t.co/2GNorI8BbZ #RSEMagazine #taxecarbone… https://t.co/4tjteHeZon
Vendredi 15 Février - 09:58
VA_Press : Rénovation énergétique, les enjeux du décret tertiaire https://t.co/av8jf3ZWMg #environnement #RSEMagazine… https://t.co/n5Tn1rpjUx
Vendredi 15 Février - 09:56
VA_Press : Le chômage au plus bas depuis 2009 https://t.co/43yiLSE1um #chomage #JDE #économie
Vendredi 15 Février - 09:42