Carnets du Business


           

Renault : le salaire de Carlos Ghosn fait parler de lui




Vendredi 25 Mars 2016


Carlos Ghosn, le PDG de Renault, a gagné plus de 7 millions d’euros en 2015.



Source : Pixabay, image libre de droits.
Source : Pixabay, image libre de droits.
Un article en ligne du journal Le Point, d’après une dépêche AFP , révèle qu’il « va également percevoir une rémunération en qualité de PDG du groupe Nissan qui devrait être annoncée en juin prochain. »
 

Plus précisément, l’article du Point explique que « Carlos Ghosn, a gagné l'an dernier 7,251 millions d'euros au total, dont 1,737 million en numéraire, soit une hausse de 0,49 % par rapport à 2014 », d’après les informations annoncées par le groupe Renault.  
 
Par ailleurs, ce dernier « avait annoncé en février un bond de 48,1 % de son bénéfice net pour 2015, à 2,96 milliards d'euros, indiquant avoir atteint avec deux ans d'avance son objectif de rentabilité. » L’article précise que « la rémunération de Carlos Ghosn avait bondi de plus de 170 % entre 2013 et 2014, passant de 2,669 millions d'euros à 7,215 millions d'euros. »

Une rémunération en qualité de PDG du groupe Nissan

L’article du Point ajoute que « Carlos Ghosn va également percevoir une rémunération en qualité de PDG du groupe Nissan », rémunération qui devrait être annoncée au mois de juin.

 En outre, Le Point révèle que « sa rémunération pour l'exercice 2014-2015 de Nissan, clos en mars 2015, s'élevait à 1,035 milliard de yens, soit 8,2 millions d'euros au cours actuel. » En fait,  pour Renault, « la rémunération est structurée en trois parties : une part fixe, une part variable qui rémunère la performance de l'année passée et des ‘actions de performance’ qui correspondent à une rémunération à long terme et visent à rémunérer la performance des hauts cadres du groupe sur les années à venir. »

Ce sont ces actions dites de performance qui « ont remplacé depuis 2013 les stock-options. » Pour le Point,  selon » des documents publiés par le groupe avant son assemblée générale annuelle, la part fixe pour l'exercice 2015 s'élève à 1,23 million d'euros, et n'a pas évolué depuis 2011. » Il ajoute également que la part variable reste quant à elle variable « à 145 % du fixe, soit 1 783 500 euros, contre 1 814 250 euros pour 2014. »

 Lire l’intégralité de l’article du Point ici.


Joseph Martin





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche


L'actualité de la RSE







2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : Pub et sexisme : des marques s’engagent à arrêter les clichés Vingt-huit marques s’engagent à lutter contre les cli… https://t.co/rRCH67bDWM
VA Press : Le cinéma d'animation, un joyau charentais Angoulême a tenu la dragée haute aux premiers Emile Awards le 8 décembre… https://t.co/HnLTmhVppd
VA Press : Ibuprofène, des risques pour la fertilité masculine D’après une étude scientifique publiée dans Proceedings of the… https://t.co/8WXNLFJBcj
VA Press : Où en est l'aide à l'insertion professionnelle des personnes handicapées ? L'emploi de travailleurs handicapés à ha… https://t.co/CCm8ss3P0S
VA Press : Oprah Winfrey présidente : faut il être une star pour être élu ? Depuis que la célèbre et toute puissante présentat… https://t.co/Z9g8CpLJIR