Carnets du Business


           

Repentis fiscaux, l’objectif d’1,8 milliard d’euros déjà dépassé




Vendredi 26 Septembre 2014


Près d’un an et demi après son lancement, l’unité de régularisation des impôts continue à attirer des fraudeurs désireux de régulariser leur situation. A la rentrée 2014, l’objectif de 1,8 milliard d’euros de recettes fiscales a déjà été dépassé. Le phénomène, très largement médiatisée, est au cœur de la communication publique du gouvernement. En témoigne la journée portes ouvertes qui a été organisée pour les journalistes.



Repentis fiscaux, l’objectif d’1,8 milliard d’euros déjà dépassé
A l’occasion d’une opération de communication publique, le ministre des Finances, Michel Sapin, s’est félicité des résultats très positifs de la stratégie de repentance fiscale mise en place par l’Etat. « Nous avons dépassé avec trois mois d'avance l'objectif de 1,8 milliard d'euros fixé pour 2014, qui avait pourtant déjà été rehaussé », a-t-il confié au journal Le Monde.
 
Un nouvel objectif aurait ainsi été fixé avec la barre des 2 milliards de recettes fiscales en décembre.
 
« Le service occupe deux étages d'un bâtiment ultra-sécurisé, dans le nord de la capitale, contre seulement quelques bureaux il y a un an. Il faut dire que le service a explosé : ils étaient 20 inspecteurs au départ, ils sont 80 aujourd'hui. Et ce qui est marquant, c'est que lorsqu'on arrive, on se met à chuchoter : il n'y a tout simplement pas un bruit, tant le sérieux est roi. On aperçoit parfaitement, en revanche, les dossiers empilés au service courrier. Il en arrive ici 50 à 60 par jour et ils pèsent leur poids : plusieurs kilos parfois, le record a même été établi à 23 kilos » raconte Europe 1.

Pour équilibrer la baisse d’impôts

La prolifération d’articles de presses et l’ouverture aux journalistes des locaux montrent bien que le gouvernement met au cœur de sa communication fiscale le retour des fraudeurs. Plus exactement, le ministère des Finances explique que par ces importants retours de revenus fiscaux, les différentes baisses d’impôts annoncées seront compensées.
 
C’est ce que Monsieur Sapin a déclaré au journal Le Monde lorsqu’il explique que les deux milliards d’euros « permettront de payer la mesure de baisse d'impôts prévue cette année (1,2 milliard d'euros) et même une partie de celle prévue l'an prochain ».

Jean Camier





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche









2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : Cancer de la peau : les parents protègent bien leurs enfants mais s'oublient Le gendarme français de la concurrence… https://t.co/AHTkJW3sck
VA Press : Le droit de vote restera garanti pour les personnes handicapées Sophie Cluzel, Secrétaire d’Etat chargée des person… https://t.co/Iy6mrHQ4oz
VA Press : Oui, rappelons-le, le Paracétamol peut être dangereux pour la santé Le triste fait-divers de Naomi Musenga qui est… https://t.co/ipufb8Mrlq
VA Press : Construire sa maison : bois et écologie font-ils bon ménage ? Souvent présenté par ses promoteurs comme un matériau… https://t.co/I4qIoo1swL