Carnets du Business


           

Ryanair veut proposer des vols pour New York à 14 euros




Mardi 17 Mars 2015


La compagnie low-cost a annoncé être en discussion avec des constructeurs pour acquérir des appareils long-courriers. Si la transaction aboutie, la société irlandaise a annoncé qu’elle se lancerait dans des vols transatlantiques à des prix défiant toutes concurrences.



Si Ryanair se lance dans les vols transatlantiques, certains tickets seront vendus à seulement 14 euros a annoncé la compagnie. Bien entendu, la plupart des billets couteront plus chers mais l’effet d’annonce a toute son importance pour cette compagnie qui a révolutionné le marché aérien européen ;
 
Le projet est dans les tuyaux depuis longtemps pour la compagnie low-costs. Lancée il y a trente ans, il apparait en effet clairement que la prochaine étape de développement est dans cette direction. Hypothèse que la société confirme dans un communiqué publié lundi 17 mars : « Les consommateurs européens veulent des coûts de transport moins élevés vers les Etats-Unis, tout comme les Américains le souhaitent vers l'Europe. Nous considérons cela comme un développement logique. »

Discussions avec les constructeurs

Dans le même texte, la compagnie annonce que « le conseil d'administration de Ryanair (...) a approuvé des projets de développement pour la croissance future, dont un projet transatlantique ».
 
Mais pour avoir les moyens de se lancer dans cette direction en proposant des tarifs vraiment avantageux, la compagnie de l’excentrique Michael O'Leary sait qu’il faut s’équiper d’avions d’une autre gamme. Cet aspect, au combien stratégique, laisse présager un délai important avant la mise en place de ces vols.
 
D’un point de vue pratique, dévoile Challenges , le département marketing de la société a laissé comprendre que si le projet voyait le jour, ce serait sous un nom distinct. Le magazine spécialisé rappelle par ailleurs que « l'annonce de Ryanair intervient peu après la décision de la compagnie allemande Lufthansa d'entrer sur le marché des low-costs pour les liaisons intercontinentales, dans un cadre qui reste à préciser néanmoins. »
 
Enfin, au niveau des villes concernées, « figurent, côté européen, Dublin, Londres, Cologne (Allemagne) et Berlin et, côté américain, New York, Boston et Washington (côte est des Etats-Unis). »

Sébastien Arnaud





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche


L'actualité de la RSE



L'actualité économique avec le JDE




2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : Les victimes d'attentats : un nouveau lieu d'accueil à Paris Michel Cadot, préfet de la région d'Île-de-France, pré… https://t.co/eP1N15F5qr
VA Press : Les zones littorales "intertropicales", des territoires vulnérables L'Académie des sciences vient de publier un num… https://t.co/oCDLFAO5xo
VA Press : LA SEMANTIQUE DU MANAGEMENT https://t.co/Wad7vrzEev
VA Press : Mal-logement en France : 12 millions de personnes mal logées La 23e édition du rapport annuel sur L'État du mal-log… https://t.co/xBOoPkXfkl
VA Press : La fille naturelle de Claude François veut juste pouvoir dire que c’est son père Une femme de 40 ans a décidé de so… https://t.co/DvdEZmhtIM