Carnets du Business


           

SES et Intelsat ensemble pour la tête de l'Internet spatial




Jeudi 2 Mai 2024


L'annonce de la fusion entre SES et Intelsat a suscité un vif intérêt parmi les acteurs de l'économie et du secteur des télécommunications. Cette manœuvre stratégique est perçue non seulement comme une consolidation de marché mais aussi comme une réponse adaptative aux défis de l'Internet spatial.



Une nouvelle dynamique concurrentielle

La fusion entre SES et Intelsat crée un nouveau géant dans le domaine des télécommunications par satellite, modifiant ainsi l'équilibre des pouvoirs dans l'industrie. Les analystes prévoient que cette union permettra de mieux rivaliser avec d'autres acteurs majeurs, tels que SpaceX et Blue Origin, qui ambitionnent également de dominer le secteur de l'Internet spatial. En fusionnant leurs infrastructures et leurs ressources, SES et Intelsat pourraient optimiser leurs offres et étendre leur couverture globale, offrant ainsi des services améliorés à une clientèle plus large.

Les marchés ont réagi positivement à l'annonce de la fusion, envisageant des synergies opérationnelles et financières significatives. Comme l'indique un analyste financier, « cette fusion est une réponse pragmatique aux nécessités d'évolution dans un secteur en rapide transformation technologique ». Les actions des deux entreprises ont connu une hausse suite à l'annonce, reflétant la confiance des investisseurs dans le potentiel de cette union.

Complémentarité technologique et géographique

Les deux géants du satellite, SES et Intelsat, apportent chacun des atouts complémentaires. SES, avec son expertise reconnue dans la gestion de la bande passante et les services de communication fixe, complète parfaitement Intelsat, qui excelle dans les solutions de mobilité et la couverture étendue par ses nombreux satellites. Ensemble, ils forment une entité capable d'innover plus rapidement et de proposer des solutions intégrées à une échelle jamais atteinte auparavant.

La fusion est aussi un pari sur l'avenir, avec le développement des technologies de satellites de nouvelle génération et l'internet des objets (IoT). L'intégration des réseaux permettra de déployer des infrastructures plus robustes et de réduire les coûts opérationnels, tout en accélérant le développement de nouveaux services adaptés aux besoins émergents des consommateurs et des entreprises à l'échelle mondiale.

Jean-Baptiste Giraud

Dans cet article : fusion



Recherche

Rejoignez-nous
Twitter
Rss
Facebook










2ème édition, revue et augmentée