Carnets du Business


           

Safran et Airbus créent une joint-venture dans le domaine des lanceurs




Mardi 17 Juin 2014


Par communiqué, les sociétés Aribus et Safran annonce un partenariat pour les activités de lanceurs spatiaux. Sous forme de joint-venture à 50-50, les deux groupes veulent se positionner sur les programmes de Ariane 5 ME et Ariane 6. La collaboration sera matérialisée « avant fin 2014 » et les confirmera dans leur position de leaders mondiaux.



Creative Commons
Creative Commons
« Airbus Group (symbole boursier : AIR) et Safran (symbole boursier : SAF) resserrent leurs liens pour proposer une nouvelle famille de lanceurs compétitifs, polyvalents et performants, afin de répondre aux besoins commerciaux et institutionnels du marché » explique un communiqué publié par Safran le 17 juin.

Cette collaboration resserrée entre les deux géants de l’aéronautique doit se faire sous forme de joint-venture qui sera partagée à parts égales entre les deux, « chaque partenaire intervenant dans ses coeurs de métier respectifs, en particulier en France et en Allemagne, en combinant leur expertise dans les systèmes de lanceurs pour Airbus Group et dans les systèmes de propulsion pour Safran. »

Un pas de plus dans la collaboration

Les deux groupes travaillent déjà ensemble dans le domaine des lanceurs depuis plus de dix ans. Mais la décision a été prise à la suite « des activités préparatoires menées au cours de ces deux dernières années sous la direction de l'Agence spatiale européenne (ESA) et du Centre national d'études spatiales (CNES) français, conformément à la feuille de route fixée par la conférence ministérielle de l'ESA en novembre 2012. »

S’ils ont décidé d’aller encore plus loin dans la collaboration c’est pour s’imposer comme le tandem incontournable dans le domaine grâce à une organisation opérationnelle plus efficace. Dans le même temps, « par la signature d'un protocole d'accord, les deux entreprises s'engagent à capitaliser sur le palmarès exceptionnel d'Arianespace et de la famille Ariane en améliorant plus encore son efficacité et sa compétitivité. »

De manière pratique, le communiqué explique que le partenariat sera effectif en deux temps. D’abord par la création d’une joint-venture « regroupant leurs contrats de programmes civils et leurs principales participations dans le domaine des lanceurs commerciaux. » Puis par l’apport d’actifs industriels « afin de créer une entreprise à part entière, leader mondial, et détenue conjointement. »
 

Joseph Martin





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche





L'actualité économique avec le JDE




2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : Arabie Saoudite : le sport comme levier d’émancipation pour les femmes Alors qu’elles sont sur le point d’obtenir l… https://t.co/TKJ7UMkymY
VA Press : Les journalistes de l’affaire Weinstein récompensés par le Pulitzer Les journalistes du New York Times et New Yorke… https://t.co/3YJx38HuB0
VA Press : Nathalie Baye au secours des grands singes menacés Plusieurs personnalités dont Nathalie Baye ont décidé d’utiliser… https://t.co/rXrPeKijs9
VA Press : Se coucher tard, c’est avoir plus de chance de mourir D’après une étude britannique effectuée en analysant un demi-… https://t.co/EzyUBr4to0
VA Press : « Les aliments qui empoisonnent » : l’alerte de 60 millions de consommateurs La revue 60 millions de consommateurs… https://t.co/CRvLK7tV1j