Carnets du Business


           

Scandale Volkswagen : vers la fin de l'enquête interne




Jeudi 12 Novembre 2015


Le constructeur automobile Volkswagen souhaite boucler à la fin du mois de novembre son enquête interne à propos du scandale qui a éclaté dernièrement en son sein.



Source : Pixabay, image libre de droits.
Source : Pixabay, image libre de droits.
Volkswagen compte terminer son enquête interne fin novembre à propos du dernier scandale éclaté au sein de l’entreprise.

Un article en ligne du Point, d’après une dépêche AFP, revient sur l’importance de l’affaire des logiciels truqués et des enjeux qu’elle représente pour le constructeur automobile.
 

« Eclaircir l’affaire rapidement »

L’article du Point explique que « l'amnistie proposée par Volkswagen à ses employés pour accélérer l'enquête interne sur le scandale des moteurs truqués expirera fin novembre, ce qui augmente la pression pour éclaircir l'affaire rapidement. »

Par conséquent, « avec cette mesure révélée par la presse allemande, le constructeur automobile allemand avait promis aux salariés fautifs d'être exemptés de sanctions internes et de tout faire pour alléger d'éventuelles poursuites judiciaires. »

Mais cette mesure ne tenant qu’à une condition, comme le précise l’article : « passer aux aveux et éclaircir la manière dont 11 millions de voitures diesel dans le monde ont pu être équipées d'un logiciel truqueur pour frauder les tests antipollution. »

Cependant, d’après Le Point, « ce programme vient d'être limité à la fin novembre. L'horizon de fin décembre était initialement évoqué, mais cela est visiblement apparu trop long à la direction », qui cite « le quotidien munichois Süddeutsche Zeitung. »

L’article souligne que « selon le journal, Volkswagen a décidé d'écourter ce régime exceptionnel, sorte de programme interne de protection des témoins, pour faire la lumière le plus vite possible sur les circonstances de l'affaire et coller aux exigences pressantes de la justice américaine. Car les États-Unis sont le pays où le scandale a commencé et où le groupe risque des milliards d'amendes. »

D’ailleurs, l’article révèle que « cette immunité a d'ailleurs déjà réussi à délier les langues. Le géant automobile a découvert au moyen de révélations spontanées de salariés la deuxième fraude, sur 800 000 véhicules dont les émissions de dioxyde carbone (CO2) étaient bien supérieures aux valeurs affichées sur leur fiche technique. »
 

Joseph Martin





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche


L'actualité de la RSE



L'actualité économique avec le JDE




2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : Cancer : la ministre de la Santé promet de mieux rembourser les perruques Alors que c’est une promesse qui n’est pa… https://t.co/nq91jQqhJJ
VA Press : Sommes-nous manipulés par Greenpeace ? https://t.co/sb3EzWqiGS via @wordpressdotcom
VA Press : La rémunération par les pourboires remise en question aux Etats-Unis Les discussions autour du service non compris… https://t.co/byKB26Edj1
VA Press : Les Etats-Unis quittent le Conseil des droits de l’homme de l’ONU L’ambassadrice américaine aux Nations Unies, Nikk… https://t.co/e9ysWRnaQc
VA Press : Les diagnostics de maladie de Lyme augmentent et c'est une bonne nouvelle Les médecins généralistes ont détecté plu… https://t.co/sxlVQles06