< head > < /head >
Carnets du Business


           

Standard & Poor's doute du business model de Twitter




Vendredi 14 Novembre 2014


Jeudi 13 novembre, l’agence de notation Standard & Poor's a jugé la solidité financière à long terme de la société Twitter. Avec un BB-, note non sollicitée, le réseau social continue à interroger sur sa capacité à être excédentaire malgré le succès croissant de la plateforme.



S &P continue à mettre les pieds dans le plat de la finance. Jeudi 13 avril, l’agence de notation a publié pour la première fois une note non sollicitée en prenant pour cible Twitter. Ainsi, « Twitter écope d'un "BB-", une note correspondant à une entreprise ayant des caractéristiques spéculatives. Elle se situe trois crans en-dessous de l'échelon le plus bas de la catégorie plus prisée dite "d'investissement", réunissant les entreprises ayant les meilleures chances de faire face à leurs obligations financières » rapporte l’Agence France presse.

Tout en reconnaissant que le nombre d’utilisateurs et le chiffre d’affaires devraient continuer à augmenter, l’agence estime que « Twitter pourrait ne pas dégager de liquidités excédentaires avant 2016 ». A ce stade, rien de nouveau puisque l’on sait que depuis la création de la société en 2006, la direction n’a jamais réussi à dégager des bénéfices nets alors qu’en 2014 le chiffre d’affaires devrait dépasser le milliard de dollars. « L'euphorie initiale des investisseurs a été douchée par la publication de rapports trimestriels montrant une croissance jugée trop timide du nombre d'utilisateurs mensuels ainsi que par des craintes d'une baisse d'intérêt pour le réseau » continue la dépêche.

Effets S&P

Habitué aux annonces tonitruantes, S&P a encore fait mouche avec Twitter. L’action de la société a chuté de 5,88% jeudi soir à 40,04 dollars, « annulant quasi intégralement le bond de plus de 7% enregistré la veille lorsque la direction du groupe avait tenté de montrer qu'elle prenait les choses en main, au cours d'une rencontre avec des investisseurs. » 

Ces résultats sont préoccupants pour la direction qui pensait avoir avancé des arguments de taille avec de nouvelles fonctionnalités de discussions en privé ou de partages de vidéos.
Enfin, explique l’AFP, « La perspective de la note de S&P est "stable", l'agence indiquant par là qu'elle n'entend pas modifier sa notation à moyen terme. Elle prévient toutefois qu'elle pourrait la baisser "si Twitter est incapable de dégager des liquidités excédentaires et s'il y a une décélération marquée de la croissance de ses revenus, voire une contraction". 






Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche









2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : La canicule de 2003, toujours dans les mémoires mais encore égalée A chaque épisode caniculaire, le souvenir de cel… https://t.co/3MrdkxqBRP
VA Press : La Turquie maintient son boycott de l’Eurovision Le patron de la télévision publique turque vient de confirmer que… https://t.co/pRT2QsryLg
VA Press : Construire sa maison : bois et écologie font-ils bon ménage ? Souvent présenté par ses promoteurs comme un matériau… https://t.co/ALL3PUv1EI
VA Press : Article n°1265 Les oppositions ont beau gesticuler, les chiffres sont têtus L’opposition de gauche et l’opposition… https://t.co/jrHLJCu4LA
VA Press : Par force de loi, les portables sont interdits à l’école et au collège Le texte de loi interdisant les portables à… https://t.co/LLcOdv7leP