Carnets du Business


           

Tesla, les actionnaires valident une rémunération de 56 milliards de dollars pour Musk




Jeudi 22 Mars 2018


Mercredi 21 mars, les actionnaires de la société Tesla ont validé en assemblée générale un projet de rémunération hors normes. Le patron et fondateur de la société devrait toucher 56 milliards de dollars en lien avec l’évolution boursière du constructeur. Dénoncée par des cabinets de conseils, la rémunération vise à s’assurer que le milliardaire ne quitte pas le navire les dix prochaines années.



ILD
ILD
Elon Musk, fou ou visionnaire ? Ce qui est certain c’est qu’il va être de plus en plus riche. En assemblée générale au siège du groupe le 21 mars, les actionnaires ont validé un projet de rémunération comme on en a jamais vu. Le patron devrait en effet s’enrichir de 56 milliards de dollars. « Ces milliards de dollars sont liés aux performances boursières sur les dix prochaines années de Tesla, groupe fondé en 2003 par M. Musk, 46 ans, et censé devenir une des plus grosses entreprises par capitalisation boursière au monde. Le plan de rémunération octroie des stocks-options à Elon Musk exerçables en douze "étapes" correspondant à un seuil de capitalisation boursière à franchir pour Tesla, valorisé à près de 54 milliards de dollars mercredi » explique Challenges.

C’est une somme faramineuse, qui dépasse de loin tout ce qui existe dans d’autres groupes même beaucoup plus importants. Signe de la folie des grandeurs de ce groupe qui, rappelons le, peine déjà à régler les problèmes techniques avec 80 000 véhicules vendus l’an dernier. « La première étape est le seuil de 100 milliards de dollars de capitalisation boursière, ensuite ce sera 50 milliards de dollars de plus à chaque fois, jusqu'à 650 milliards de dollars. Ce dernier niveau mettrait le groupe largement devant les valorisations actuelles du numéro 1 mondial de la distribution Walmart et celle du groupe pétrolier ExxonMobil et sur les talons de Microsoft et Alphabet (Google) » ajoute le magazine économique.

Alors que les cabinets de conseils qui se sont exprimés à ce sujet ont unanimement dénoncé les montants en jeu, les actionnaires ont validé cette décision parce qu’elle leur assure que le milliardaire va rester aux manettes de l’entreprise les dix prochaines années. Signe que lorsqu’on investit avec Elon Musk, la plus grande crainte est sans conteste qu’il se disperse lui qui part à la conquête de l’espace le lundi, des sous-sols le mardi et de l’électrique le mercredi.

Joseph Martin





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche


L'actualité de la RSE



L'actualité économique avec le JDE




2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : Cinq ans plus tard, les pas si élevés chiffres du mariage homosexuel Le 23 avril 2013 ,le mariage homosexuel était… https://t.co/eH0IhIra1l
VA Press : Loi asile et immigration : une faille dans l’unité de la majorité La loi du gouvernement sur l’immigration vient d’… https://t.co/LmlLz0h8f6
VA Press : C’est parti pour les radars roulant privées Lundi 23 avril, les cinq premières voitures-radars gérées par une socié… https://t.co/gb1NhIdQSD
VA Press : Arabie Saoudite : le sport comme levier d’émancipation pour les femmes Alors qu’elles sont sur le point d’obtenir l… https://t.co/TKJ7UMkymY
VA Press : Les journalistes de l’affaire Weinstein récompensés par le Pulitzer Les journalistes du New York Times et New Yorke… https://t.co/3YJx38HuB0