< head > < /head >
Carnets du Business


           

Transferts d’argent Nord-Sud records en 2017




Lundi 23 Avril 2018


La Banque mondiale annonce que les transferts d’argent entre les pays en développement et les pays développés ont atteint un sommet inégalé en 2017 avec 466 milliards de dollars. C’est 37 milliards de dollars de plus qu’en 2016.



ILD
ILD
Certaines économies de pays en développement dépendent très largement des fonds qui arrivent de l’étranger. Moteur pour la consommation locale, soutien social et de famille pour des les franges les plus modestes de la population, ces transferts internationaux sont cruciaux. En 2017, rapporte la Banque Mondiale, ces fonds ont atteint des niveaux sans précédent avec 466 milliards de dollars transférés du Nord vers le Sud. C’est une progression de 8,5% par rapport à 2016 année durant laquelle 429 milliards de dollars avaient été transférés.

« Le rebond des transferts d'argent a été plus fort que prévu, tiré par la croissance en Europe, en Russie et aux États-Unis, ce qui a permis aux migrants et à leurs familles d'envoyer davantage d'argent à destination de l'Inde (69 milliards de dollars), de la Chine (64 milliards), des Philippines (33 milliards), du Mexique (31 milliards), du Nigeria (22 milliards) et de l'Egypte (20 milliards). Ce rebond des transferts, quand ils ont été libellés en dollars, a été accrue par la hausse des prix du pétrole et l'appréciation de l'euro » ajoute Europe 1.

Les évolutions varient selon les régions. La zone Asie centrale-Europe est en tête avec une progression de 21%, suivie par l’Afrique noire avec 11,4%. « Les transferts d'argent vers les pays pauvres devraient encore s'accroître en 2018 de 4,1% pour atteindre 485 milliards de dollars. Au total, les transferts vers l'étranger incluant ceux à destination des pays riches devraient s'élever à 642 milliards en 2018 (+4,6%) contre 613 milliards en 2017 (+7%), ajoute la Banque mondiale » lit-on plus loin.

L’institution internationale estime par ailleurs que le transfert d’argent international est encore trop onéreux avec une moyenne de 7,1% de coût pour un travailleur qui veut envoyer 200 dollars à son pays d’origine. Un coût qui augmente pour les travailleurs originaires d’Afrique subsaharienne avec une moyenne de 9,4%.

Joseph Martin





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche









2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : Insupportables Muriel Robin et Laurent Ruquier dans « On n’est pas couché » La scène qui s’est déroulée dans l’émis… https://t.co/Zd5wZvKoPP
VA Press : Plus de végétaux et attention au bien-être animal, le futur de l’alimentation A l’occasion du salon international d… https://t.co/rfgL720P2L
VA Press : Dépression post-partum : le poids de la douleur Une étude fait le lien entre la douleur ressentie après l’accouchem… https://t.co/iK5FckAfPI
VA Press : Mieux manger c’est lutter contre la dépression Une étude de l’Inserm et de chercheurs de l’université de Montpellie… https://t.co/sqWgiisv3J
VA Press : Le Français progresse en chiffre mais pas en proportion 300 millions de personnes parlent français dans le monde, c… https://t.co/6eDrz0AZML