< head > < /head >
Carnets du Business


           

Transition numérique : 14 millions de Français mis de côté




Vendredi 13 Juillet 2018


Un rapport de France Stratégie dresse un constat inquiétant sur la numérisation de la vie quotidienne. Alors que les solutions numériques progressent dans tous les domaines, 14% de la population française n’a pas accès à ce services.



Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
Le numérique est partout, il est la solution envisagée dans tous les domaines et pourtant 14 millions de Français ne sont pas concernés. Paradoxe alarmant mis en avant par une étude de France Stratégie commandée par le gouvernement. En identifiant et en prenant l’ampleur de la tâche, l’exécutif devrait s’appuyer sur le plan proposer par ce centre de réflexion lié à Matignon.
 
« Ce rapport cherche à identifier et quantifier les bénéfices d'une amélioration de la maîtrise des outils numériques par la part de la population française qui ne les utilise pas dans la vie courante. Il ne quantifie que les bénéfices d'une plus grande autonomie numérique et non les coûts de mise en oeuvre d'une stratégie visant cet objectif. On se concentre ici sur les effets nets en tenant compte du fait qu'une partie seulement des individus initiés à un usage de base du numérique déciderait in fine de s'en servir dans la vie courante » explique France Stratégie dans le communiqué de présentation du rapport.
 
L’étude est intéressante en ce qu’elle cherche à évaluer l’efficacité d’un accompagnement des personnes qui ne sont pas familières avec le numérique. « Dans un monde où l'interface numérique devient de plus en plus fréquente pour les opérations les plus simples de la vie courante, l'absence de maîtrise de ce moyen de communication peut entraîner un risque d'exclusion pour les populations concernées. Les personnes éloignées du numérique forment deux catégories principales : les « non-internautes », qui ne se connectent jamais à internet, et les internautes qualifiés de « distants », dont les compétences numériques sont faibles au point de ne pouvoir réaliser certaines opérations simples. Ainsi, les internautes distants ne sont que très rarement à même d'exploiter les potentialités d'internet dans leurs démarches administratives en ligne, les achats en ligne, ou encore le développement de leur réseau social personnel via les outils numériques » explique France Stratégie.






Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche


L'actualité de la RSE



L'actualité économique avec le JDE




2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter